Connexion
Mon Panier0
Capitales rêvées, capitales abandonnées

Capitales rêvées, capitales abandonnées

Considérations sur la mobilité des capitales dans les Amériques (XVIIe-XXe siècles)

Vidal Laurent (Directeur)

Si le statut de capitale est parfaitement révocable, chaque transfert est pourtant vécu par les habitants de la ville qui perd le titre, comme par ceux qui vont le conquérir, comme un évènement majeur, suscitant rêves et sentiments d'abandon. Si la ville est l'espace de prédilection du politique qui peut s'y déployer mieux qu'en aucun autre lieu et s'y mettre en scène, que dire de ces rapports lorsque le pouvoir se projette dans une ville qui n'existe pas (dont on ne sait même pas si elle est à venir) ? Et que dire encore de ces rapports lorsque, cette fois, le pouvoir quitte la ville ?

Avec le soutien de l'université de La Rochelle.

20,00 €
Disponible
Date de parution : 21/08/2014
Collection : Des Amériques
EAN : 9782753533820
Nb de pages : 288

Partager :
  • Sommaire
  • Auteur(s)
  • Fiche technique
  • Introduction, table des matières, 4e de couverture et autres documents