Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Justices croisées

Histoire et enjeux de l’appel comme d’abus (XIVe-XVIIIe siècle)

L’appel comme d’abus a souvent été considéré par l’historiographie comme une arme employée par le roi ou sa justice pour dépouiller le juge d’Église de sa juridiction. Pourtant, son usage ne se résume pas à un conflit entre juge ecclésiastique et juge royal, mais témoigne plutôt de chevauchements. Étudier l’appel comme d’abus oblige donc à distinguer sa mise en œuvre effective, sa construction théorique, son instrumentalisation politique, dans une contextualisation fine qui en explique les enjeux. Autant de dimensions qu’explore cet ouvrage, issu d’une enquête collective qui a fait dialoguer historiens et juristes.

En coédition avec la Société d’histoire religieuse de la France.

Avec le soutien de l’université Paris Lumières.

2021

Anne Bonzon et Caroline Galland (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire médiévale
Histoire | Histoire religieuse

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 360 p.

ISBN : 978-2-7535-8120-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Pour en finir avec la question des origines
  • La procédure en actes
  • La construction d’un corpus théorique
  • Le siècle de l’appel comme d’abus : instrumentalisations politiques

Anne Bonzon est professeure à l’université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis et codirectrice du MéMo.

Caroline Galland est maître de conférences à l’université Paris-Nanterre et membre du MéMo.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 17 septembre 2021

Presses Universitaires de Rennes