Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La transgression en temps de guerre

De l’Antiquité à nos jours

La guerre est de toutes les activités humaines celle qui est le plus susceptible de conduire à la violation de normes fondamentales. Elle constitue alors un champ d’étude privilégié pour aborder la question de la transgression. L’historiographie s’est en définitive peu intéressée aux mécanismes de déclenchement ainsi qu’à la construction des intolérables dans ou en marge des conflits armés. Cet ouvrage tend donc à combler une lacune par une réflexion collective et pluridisciplinaire reposant sur une analyse de textes et d’images de l’Antiquité à nos jours.

Avec le soutien de l’université de Nantes.

2021

Nathalie Barrandon et Isabelle Pimouguet-Pedarros (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire longue durée

Collection : Enquêtes et documents

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 270 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-8160-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Normes et seuils
  • Cruauté et paroxysme
  • Images et représentations

Nathalie Barrandon est professeure d’histoire ancienne à l’URCA, membre du CERHiC et membre associée du CRHIA. Elle est spécialiste de la République romaine, de la provincialisation, de la vie politique et des violences. Elle a publié en 2018 un livre intitulé Les Massacres de la République romaine, Paris, Fayard. Elle est partenaire du programme ANR-19FGEN-0002 (massacres, violences extrêmes et transgression en temps de guerre), coordonné par Isabelle Pimouguet-Pédarros.

Isabelle Pimouguet-Pédarros est professeur d’histoire ancienne à l’université de Nantes et a dirigé la mission archéologique française de Myra-Andriakè de 2011 à 2018. Elle a publié Archéologie de la défense. Histoire des fortifications antiques de Carie, PUFC, 2000, puis, en 2010, aux PUR, Les Sièges de Rhodes de l’Antiquité à la période moderne en collaboration avec N. Faucherre, suivi, en 2011, par La Cité à l’épreuve des rois. Le siège de Rhodes par Démétrios poliorcète (305-304 av. J.-C.), PUR. Outre ses travaux sur les fortifications et la guerre de siège dans les mondes grec et hellénisé (techniques et tactiques, pouvoirs et représentations), elle mène des recherches depuis 2017 sur les conflits armés et les violences extrêmes à l’époque hellénistique. Elle coordonne depuis janvier 2020 le programme ANR-19FGEN-002 - Parabainô : massacres, violences extrêmes et transgression en temps de guerre (Antiquité grecque et romaine) en collaboration avec N. Barrandon.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 05 mars 2021

Presses Universitaires de Rennes