Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La représentation avant le gouvernement représentatif

Ce livre souligne le rôle joué par la représentation symbolique dans les pratiques politiques et il éclaire, à partir d’une large palette d’exemples, les pratiques parlementaires médiévales et modernes. Il étudie les différentes manières de représenter le peuple par des procédures inscrites dans la loi ou, au contraire, apparues lors de périodes de révoltes. Ces contributions d’historiens et de politistes spécialistes de la représentation politique au sein d’espaces variés (France, Aragon, Saint-Empire, Suède, péninsule italienne, Chine, etc.) aux époques médiévale et moderne invitent à mieux évaluer, par contraste, la signification de la démocratie représentative contemporaine.

Avec le soutien de la COMUE Paris-Est et du programme CLAIMS (ANR/DFG).

2020

Samuel Hayat, Corinne Péneau et Yves Sintomer (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire médiévale
Histoire | Histoire moderne
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 372 p.

ISBN : 978-2-7535-7972-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Images et rituels de la représentation
  • Expériences médiévales et modernes de la représentation parlementaire
  • Pratiques représentatives extraparlementaires : du Moyen Âge à l’époque moderne
  • Le miroir chinois

Samuel Hayat est chargé de recherche CNRS au Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS). Au croisement de l’histoire des idées, de la sociologie historique et de la théorie politique, il travaille sur la représentation politique et sur les révolutions et les mouvements ouvriers du XIXe siècle.

Corinne Péneau est maître de conférences en histoire médiévale à l’université de Paris-Est Créteil et membre du Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC). Ses travaux portent sur la Suède médiévale, l’élection des rois et la question de la représentation au Moyen Âge.

Yves Sintomer est professeur de science politique à l’université Paris 8 – Saint-Denis, membre du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA) et Associate Member au Nuffield College (Oxford). Il travaille actuellement à une théorie de la représentation politique et de la démocratie dans une perspective globale et non occidentalo-centrée.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes