Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Se réorienter dans la pensée

Femmes, philosophie et arts, autour de Michèle Le Dœuff

Alors que la réflexion sur la sexualité et le genre s’est trouvée parasitée par les polémiques nées des débats sur le « Mariage pour tous » (2013), il est essentiel de revenir sur certaines des étapes ayant scandé l’histoire de la pensée féministe en France ces dernières années : l’œuvre de Michèle Le Dœuff constitue l’une de ces étapes. Son réexamen s’inscrit dans la possible généalogie d’une voie française vers les études sur les sexualités et le genre.

Avec le soutien de l’association Archives du féminisme, de l’Institut universitaire de France, du laboratoire Centre d’études et de recherche éditer/interpréter (CEREdi) de l’université de Rouen et de l’Institut des civilisations, arts et des lettres de l’UCLouvain.

2020

Jean-Louis Jeannelle et Audrey Lasserre (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Philosophie
Sciences humaines et sociales | Politique
Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Archives du féminisme

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 276 p.

ISBN : 978-2-7535-7884-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Défier la loi des genres
  • Le sexe des savoirs
  • À la barbe des philosophes
  • Recherches actuelles en philosophie féministe
  • Michèle Le Dœuff : un parcours

Jean-Louis Jeannelle est professeur à Sorbonne Université. Il est l’auteur notamment de Films sans images : une histoire des scénarios non réalisés de « La Condition humaine » (Seuil, 2015), et le co-éditeur des Mémoires de Simone de Beauvoir dans la Bibliothèque de la Pléiade (2018).

Audrey Lasserre est historienne des rapports entre littérature, genre et féminisme aux XXe et XXIe siècles. Sur les trajectoires transformatrices, elle a publié dès 2007 un premier volume avec Anne Simon, Nomadismes des romancières contemporaines de langue française (PSN).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes