Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Une diplomatie des lointains

La France face à la mondialisation des rivalités internationales, XVIIe-XVIIIe siècles

À  partir du XVIIe siècle, l’élargissement du champ d’activité de la diplomatie des cours européennes à l’Amérique, à l’Afrique et à l’Asie invite le monde à la table des grandes négociations. Mais parallèlement, au niveau local, la conduite de la diplomatie ordinaire est une affaire d’individus vivant à l’interface des mondes européens et autochtones. Qu’ils participent à la conclusion de traités de paix, à la réussite d’opérations commerciales ou à la traite des esclaves, ils sont les acteurs de terrain de la mondialisation de la diplomatie française. L’influence toujours plus importante des espaces lointains sur la conduite de la diplomatie française est un défi aux multiples dimensions dont ce volume rend compte.

Avec le soutien du LabEx EHNE axe 4.

2020

Éric Schnakenbourg et François Ternat (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire moderne

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 396 p.

ISBN : 978-2-7535-8007-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Organiser le monde par la négociation : les horizons mondiaux de la diplomatie française
  • Le droit comme saisie intellectuelle du monde
  • Une diplomatie du négoce
  • La mise en œuvre d’une diplomatie coloniale par des acteurs locaux
  • Diplomatie et traite des esclaves
  • Négocier avec les souverains du lointain

Éric Schnakenbourg est professeur d’histoire moderne à l’université de Nantes, directeur du centre de recherches en Histoire internationale et atlantique (CRHIA). Il est spécialiste de l’histoire des relations internationales en Europe et dans l’espace atlantique aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il a notamment publié Entre la guerre et la paix. Neutralité et relations internationales, xviie-XVIIIe siècles, Rennes, PUR, 2013.

François Ternat est professeur agrégé d’histoire à l’INSPÉ de l’université de Rouen, docteur en histoire. Historien des relations internationales à l’époque moderne et contemporaine, il travaille sur l’étude de la « diplomatie-monde » expérimentée et pratiquée par les cours européennes avec les mondes non européens. Il a publié Partager le monde. Rivalités impériales franco-britanniques, 1748-1756, Paris, PUPS, 2015.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes