Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Mettre en récit l’urbanité des métropoles portuaires

Architecture et mondialisation des formes urbaines : Gênes, Le Havre, New York (1945-2015)

Les espaces portuaires historiques de Gênes, du Havre et de Brooklyn à New York constituent un véritable « laboratoire » permettant d’observer à quel point, sur la longue durée, l’évolution de leur urbanité est à la fois singulière et contrastée. Un temps écartées des grandes « routes » de la mondialisation, les métropoles portuaires y sont revenues de plain-pied, sous des formes et par des itinéraires qui leur sont propres. Elles les rendent désormais plus attractives, en particulier grâce à de « grands récits » auxquels les sociétés contemporaines sont attentives et que cet ouvrage original contribue à décrypter.

Avec une préface de Michel Lussault.

Avec le soutien de l’équipe EVS-LAURe UMR 5600, de l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon et du Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère du Ministère de la Culture.

2020

Pierre Gras

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Art | Architecture
Sciences humaines et sociales | Géographie

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 246 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-7899-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Michel Lussault

Mondialisation et formes urbaines : une (re)définition nécessaire

  • Petit précis de mondialisation
  • Quelles conséquences pour les formes urbaines ?
  • La tour, figure incontournable de la mondialisation ?
  • Container City : le conteneur a-t-il vraiment changé le monde ?
  • Instrumentaliser le patrimoine, une tentation permanente

Le « grand récit urbain » : à la recherche d’une cohérence impossible ?

  • Histoire et récit
  • Du « grand récit » au récit postmoderne
  • Le « grand récit urbain », facteur d’identité et de cohésion
  • De l’efficacité narrative au risque de rejet
  • De l’ordinaire et d’autres récits urbains

Trois cas de figure portuaires : Gênes, Le Havre, New York (1945-2015)

  • Intérêt et contraintes de l’approche comparative
  • Gênes, une métropole résiliente ?
  • Le Havre, ville et image reconstruites
  • New York, une métropole globale fragmentée
  • Les paradoxes de la mondialisation des métropoles portuaires

Pierre Gras, docteur en histoire des formes urbaines, écrivain et consultant spécialisé dans le monde des villes, a publié plusieurs ouvrages consacrés aux questions maritimes et portuaires, parmi lesquels Le Temps des ports (2010) et New York Factories (2014). Il est actuellement chercheur associé au laboratoire EVS-Laure (UMR 5600 du CNRS), intervenant à l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon et chargé de cours à l’ENTPE.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2020

Presses Universitaires de Rennes