Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les bonnets rouges ne sont pas des gilets jaunes

Archéologie des fureurs populaires en Bretagne

En se référant aux Bonnets rouges de 1675, les Bonnets rouges de 2013 ont semblé faire de la Bretagne une éternelle terre de résistance et de contestation. Mais qu’en est-il vraiment ? La question sous-tend cet essai qui replace les fureurs armoricaines dans le paysage politique de la France d’Ancien Régime et fait le point sur la révolte des Bonnets rouges et du Papier timbré advenue sous Louis XIV en Bretagne et dans le Sud-Ouest. L’originalité des Bretons ne tient peut-être pas tant au fait de s’être révoltés qu’à l’existence d’une mémoire de la révolte qui nourrit et se nourrit d’un « mythe rébellionnaire breton » constitutif de l’identité bretonne. Mythe de la révolte qui vient ici éclairer la mise en perspective des Bonnets rouges de 2013 et des Gilets jaunes de 2018.

2019

Gauthier Aubert

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire moderne

Collection : Hors collection (histoire)

filet

Format : 14 x 20,5 cm
Nombre de pages : 204 p.

ISBN : 978-2-7535-7832-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Introduction. Des Bonnets rouges aux Bonnets rouges

 

  • « Vive le roi sans la gabelle », une histoire française
  • Le règne de Louis XIV et la Bretagne ne connaissent pas les révoltes : deux mythes ?
  • Au commencement était Bordeaux
  • Rennes, la révolte de la « bonne ville »
  • Les mystères de la contagion
  • Les Bonnets rouges entrent en scène
  • L’ultime argument des rois
  • La révolte réinventée

Pour tenter de conclure. Bonnets rouges et « mythe rebellionnaire breton »

Postface. Des Bonnets rouges aux Gilets jaunes. Un bilan au printemps 2019

Gauthier Aubert est professeur d’histoire moderne à Rennes 2, membre de Tempora (EA 7468). Il a en particulier publié Révoltes et répressions dans la France moderne (Paris, Armand Colin, 2015) et Les Révoltes du Papier timbré, 1675. Essai d’histoire événementielle (Rennes, PUR, 2014).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2019

Presses Universitaires de Rennes