Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les femmes et la mer à l’époque moderne

Cet ouvrage entend attirer l’attention sur les multiples déclinaisons du rapport qu’entretiennent les femmes avec la mer, en variant points de vue et échelles d’observation. Il rassemble des travaux jusque-là dispersés, en histoire mais aussi en littérature et en histoire de l’art, pour une époque moderne débordant sur le XIXe siècle et qui s’inscrit dans une perspective européenne. L’histoire maritime et littorale d’un côté et de l’autre, l’histoire des femmes et du genre : passionnant croisement des sources ô combien fécond pour qui se donne la peine de revisiter les archives, bien souvent de lire entre les lignes ou encore d’interpréter les silences.

Avec le soutien de l’UBS.

2018

Emmanuelle Charpentier et Philippe Hroděj (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire maritime

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 266 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-7455-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Faire face à l’absence
  • Vivre de la mer
  • Raconter les femmes et la mer

Emmanuelle Charpentier est maître de conférences en histoire moderne à l’université Toulouse-Jean Jaurès. Ses recherches portent sur l’histoire des femmes, l’histoire rurale et littorale. Elle est rattachée au laboratoire FRAMESPA et membre du GIS d’histoire maritime.

Philippe Hroděj est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Bretagne Sud et rattaché au laboratoire TEMOS. Historien maritimiste, il est membre du GIS d’histoire maritime.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 18 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes