Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Contrainte et consentement en santé mentale

Forcer, influencer, coopérer

La démocratisation des pratiques d’aide et de soin est au cœur des politiques sanitaires, sociales et médico-sociales depuis la fin du XXe siècle. Rechercher le consentement, éviter la contrainte en constituent les deux injonctions dominantes. En situation, les professionnels sont souvent confrontés à des conflits normatifs qui deviennent indécidables quand les personnes souffrent d’une altération de leurs capacités mentales. Comment faire alors, lorsque, à défaut de pouvoir « protéger sans contraindre », il faut envisager de « contraindre pour protéger » ? Le présent ouvrage rend compte de ces dilemmes à partir d’enquêtes empiriques menées dans le champ de la santé mentale.

Publié avec le soutien du laboratoire CERMES 3.

2018

Livia Velpry, Pierre A. Vidal-Naquet et Benoît Eyraud (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Sociologie
Sciences humaines et sociales | Psychologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 204 p.

ISBN : 978-2-7535-7498-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents

  • Rechercher le consentement, éviter la contrainte
  • Déplacer la contrainte, formaliser les règles
  • Utiliser les règles, contrôler les pratiques

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 novembre 2018

Presses Universitaires de Rennes