Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La société fluide

Une histoire des mobilités sociales (XVIIe-XIXe siècle)

Cet ouvrage propose un tableau totalement inédit des mobilités sociales bourgeoises, entre 1600 et 1824. Les mobilités sociales n’ont jamais été véritablement un objet historiographique, celles d’Ancien Régime en particulier, volontiers tenues pour inexistantes. Le présent livre entend mettre à mal les lieux communs concernant ce phénomène, en suivant l’ascension de la dynastie Le Couteulx sur sept générations.

Avec une préface de Michel Biard.

Coédition avec le Comité des travaux historiques et scientifiques.

2018

Richard Flamein

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 354 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-7451-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 26,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Michel Biard

« Capital, famille et propriété » : les mobilités structurantes de l’identité bourgeoise

  • La transmission du capital dynastique
  • Une histoire des sièges sociaux
  • Les territoires de la mobilité : une construction sociale de l’espace

Les facteurs fluides de mobilité

  • Morphologie des réseaux en mobilité
  • L’univers matériel d’une ascension sociale
  • Les indicateurs de la conscience de soi bourgeoise

Richard Flamein est agrégé, docteur en histoire moderne, chercheur associé au GrHis de l’université de Rouen, auteur de nombreux travaux croisant ensemble histoire sociale et économique. Il enseigne aux États-Unis à California State University, Long Beach (Los Angeles).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 septembre 2018

Presses Universitaires de Rennes