Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

L’humanitaire en guerre civile

La crise du Biafra (1967-1970)

Mai 1967, au Nigeria, la République du Biafra déclare son indépendance, entrainant la guerre civile et la famine dans ce pays d’Afrique. Les photographies du conflit soulèvent une émotion considérable en Occident. Ce livre dresse une histoire internationale de ce conflit, de sa métamorphose en une crise internationale et des réponses qui ont été apportées. Il montre comment l’aide d’urgence devient, avec la fin des empires coloniaux, l’une des expressions de la reconfiguration du rapport entre Afrique et Occident.

Avec le soutien du Département d’histoire générale, de la Maison de l’histoire et de la Faculté des lettres de l’université de Genève et l’Institut des mondes africains (CNRS/IRD/EHESS/EPHE/université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/université Aix-Marseille).

2018

Marie-Luce Desgrandchamps

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 376 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-6513-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Le Biafra dans le monde : de guerre civile africaine à crise humanitaire internationale

  • La population civile dans le conflit : controverses autour de la question du génocide
  • La médiatisation de la guerre : réseaux transnationaux et action gouvernementale
  • De l’émotion : représentations, mobilisation et impact sur les gouvernements en Occident

De l’Occident au Nigeria-Biafra : élaboration, déploiement et réception des opérations humanitaires

  • Forcer le blocus : une intervention humanitaire non gouvernementale
  • Les opérations de secours sur le terrain : à la croisée des traditions missionnaires, humanitaires et militaires
  • La légitimité de l’aide humanitaire en question : entre réaffirmation de la souveraineté nigériane et lassitude des acteurs internationaux

Revisiter les mythes

  • L’humanitaire : nerf de la guerre
  • La rupture MSF/CICR : les ingrédients d’un mythe
  • Le Biafra ou la naissance du « CICR moderne » ?

Marie-Luce Desgrandchamps est docteure en histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’université de Genève où elle travaille comme chargée d’enseignement. Boursière du Fonds national suisse de la recherche scientifique, elle a également été chercheure invitée dans diverses institutions et notamment au Humanitarian and Conflict Response Institute de l’université de Manchester. Ses recherches portent sur l’histoire de l’aide humanitaire, des ONG et des organisations internationales, plus particulièrement dans leurs rapports avec le continent africain.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 19 avril 2018

Presses Universitaires de Rennes