Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Féminismes du XXIe siècle : une troisième vague ?

Cet ouvrage offre une cartographie des féminismes du temps présent à partir d’une approche mobilisant des champs pluridisciplinaires (histoire, sociologie, philosophie, sciences de la communication, arts) et des aires géographiques et culturelles larges (Europe de l’Ouest, États-Unis, Canada, Inde, Japon). Il interroge le renouveau du féminisme en termes générationnels, il questionne la légitimité d’un sujet politique hégémonique et il explore les cadres théoriques et les modalités d’action de cette « troisième vague » féministe.

Avec le soutien de l’université Cergy-Pontoise et de l’université Paris-Diderot.

2017

Karine Bergès, Florence Binard et Alexandrine Guyard-Nedelec (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Sociologie
Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Archives du féminisme

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 282 p.

ISBN : 978-2-7535-5665-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Transmission et renouvellements
  • Féminismes queer et transféminismes
  • Réseaux, stratégies et mobilisations féministes
  • Circulations (inter)nationales des idées féministes

Karine Bergès est maîtresse de conférences en civilisation espagnole contemporaine et chargée de mission égalité femmes-hommes à l’université de Cergy-Pontoise. Spécialiste des féminismes contemporains, elle est co-fondatrice du séminaire Femmes et engagement.

Florence Binard est professeure de civilisation britannique, spécialiste des études sur le genre et sur les diversités à l’université Paris Diderot-Sorbonne Paris Cité. Elle préside la Sagef (Société anglophone sur le genre et les femmes).

Alexandrine Guyard-Nedelec est maîtresse de conférences en civilisation britannique contemporaine et anglais du droit, spécialiste des discriminations intersectionnelles à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Elle est vice-présidente de la Sagef et co-fondatrice du séminaire Femmes et engagement.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes