Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La langue sous le feu

Mots, textes, discours de la Grande Guerre

Cet ouvrage explore le laboratoire de mots, de textes et de discours qu’a constitué la première guerre mondiale. Grâce à une collaboration fructueuse entre historiens, linguistes et littéraires, et en exploitant systématiquement de nouvelles ressources numérisées comme des correspondances de « poilus ordinaires », il scrute les transformations à l’œuvre et montre comment la guerre fut aussi une expérience de langage. Il ouvre l’analyse à la comparaison avec d’autres pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou l’Espagne.

Avec le concours du laboratoire Praxiling (UMR 5267, université Paul-Valéry Montpellier CNRS), le soutien de l’université Paris Sorbonne et celui du laboratoire ELLIADD (EA 4461) de l’université Bourgogne-Franche-Comté.

2017

Odile Roynette, Gilles Siouffi et Agnès Steuckardt (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société
Sciences humaines et sociales | Linguistique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 272 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-5312-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 21,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Langues nationales, identités et contacts de langues
  • Langues et pratiques de l’écrit en temps de guerre
  • Créations lexicales et néologie en temps de guerre
  • Écriture littéraire, écriture journalistique et langue en temps de guerre

Odile Roynette est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’université Bourgogne-Franche-Comté. Elle a notamment publié Les Mots des tranchées. L’invention d’une langue de guerre 1914-1919 (Armand Colin, 2010).

Gilles Siouffi est professeur en langue française à l’université Paris-Sorbonne. Il a notamment publié (avec Alain Rey et Frédéric Duval), Mille ans de langue française (Perrin, 2007).

Agnès Steuckardt est professeure de linguistique française à l’université Paul-Valéry Montpellier 3. Elle dirige un projet de recherche sur les correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre et a édité Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires (Inclinaison, 2015).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juin 2017

Presses Universitaires de Rennes