Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Minorités, identités régionales et nationales en guerre

1914-1918

Composées de simples citoyens ayant endossé l’uniforme, les armées de 1914-1918 s’affrontent au nom de nations au sein desquelles résonnent et s’entremêlent différents modèles de patriotisme, de nationalisme et d’identités régionales et sociale. Dès lors, que produisent les expériences de guerre sur ces groupes ? L’ouvrage propose des pistes pour la compréhension de ces frontières intra-étatiques peu visibles, redessinées par la guerre.

Avec le soutien de l’Association des chercheurs en études corses et méditerranéennes (ADECEM), du Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine, du Musée régional d’anthropologie de la Corse, de la collectivité Territorialité de Corse, du programme ANR Identités et cultures en Méditerranée et du Collectif de recherche et de débat sur la guerre de 1914-1918 (CRID 1914-1918).

2017

Sylvain Gregori et Jean-Paul Pellegrinetti (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 304 p.

ISBN : 978-2-7535-5190-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Identités régionales
  • Identités plurielles
  • Guerre et constructions identitaires
  • L’état, les minorités et la guerre

Jean-Paul Pellegrinetti est professeur en histoire contemporaine à l’université de Nice Sophia-Antipolis et directeur du Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine. Il est directeur de publication de la revue Les Cahiers de la Méditerranée ainsi que de la revue Études Corses. Enfin, il coordonne depuis 2012, un programme de recherches d’un projet financé par l’Agence nationale de la recherche sur le thème : Identités et cultures en Méditerranée. Les élites politiques de la Révolution française à la Ve République.

Sylvain Gregori, docteur en histoire contemporaine, est directeur du musée de Bastia. Il est chercheur associé au Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine. Il est également président et cofondateur de l’association Sintinelle et secrétaire général de l’association des chercheurs en sciences humaines (domaine corse) qui publie la revue Études Corses.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juin 2017

Presses Universitaires de Rennes