Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Une rose épineuse

La défloration au XIXe siècle en France

La France du XIXe siècle foisonne de discours multiples – médicaux, religieux, moralistes, littéraires ou pornographiques – qui prennent pour objet la défloration féminine. Faire l’histoire de ces représentations, c’est contribuer à l’histoire du corps, de la sexualité et du genre. Mais les écrits du for privé et les archives judiciaires entrouvrent aussi la porte de l’alcôve conjugale et permettent à l’historien d’accéder aux pratiques sexuelles du XIXe siècle français, pour écrire une histoire du couple et de l’intime.

Avec une préface de Dominique Kalifa.

2017

Pauline Mortas

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Mnémosyne

filet

Format : 14 x 20,5 cm
Nombre de pages : 468 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-5217-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Dominique Kalifa

 

  • L’Église et la défloration
  • L’avènement de la virginité physique : une révolution médicale ?
  • Médecine et normes morales
  • La défloration au tribunal
  • Défloration et éducation : un enjeu social
  • Le roman : reflet des normes sociales ou discours critique ?
  • La défloration fantasmée du pornographe
  • Déflorer, être déflorée. Expériences individuelles
  • Une expérience de couple ?

Élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, Pauline Mortas a soutenu en 2015 un mémoire de master II sous la direction de Dominique Kalifa (université Paris I Panthéon-Sorbonne), pour lequel elle a obtenu le prix 2015 de l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne.

 

A lire sur liberation.fr, l'article de Yannick Ripa.

 

A découvrir sur telerama.fr et sur mediapart et enfin sur lien-socio

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2017

Presses Universitaires de Rennes