Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les inspectrices du Travail, 1878-1974

Le genre de la fonction publique

L’histoire de la place des femmes à l’inspection du Travail permet de comprendre comment, sur le long terme, les professions ont été organisées en y distinguant des tâches masculines et des tâches féminines. Autrement dit, comment se sont articulées des hiérarchies genrées où, toujours, le masculin est supérieur au féminin, où, très longtemps, il a semblé impossible qu’une femme domine des hommes en les dirigeant. Les femmes actives reviennent de loin, tant il est vrai qu’une femme en plus, c’est bien un homme en moins.

Avec le soutien du CHATEFP et du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

2017

Sylvie Schweitzer

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Pour une histoire du travail

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 172 p.

ISBN : 978-2-7535-5189-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

1878-1940 : le temps des inégalités

  • Inspectrice n’est pas inspecteur
  • Les contours du métier

1941-1974 : la mixité sans l’égalité

  • Un statut et des profils
  • L’extension des compétences et l’ouverture des carrières

Professeure émérite à l’université Lumière-Lyon 2, Sylvie Schweitzer est une spécialiste de l’histoire du travail. Outre des ouvrages sur l’industrie automobile, elle a publié Les femmes ont toujours travaillé. Une histoire du travail des femmes aux XIXe et XXe siècles (Paris, Odile Jacob, 2002) et Femmes de pouvoir. Une histoire de l’égalité professionnelle en Europe (XIXe-XXIe siècle) (Paris, Payot, 2010).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2017

Presses Universitaires de Rennes