Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’image d’archives

Une image en devenir

L’idée originale de cet ouvrage est d’identifier les processus qui concourent à conférer à l’image le statut d’archives. Qu’est-ce qui fait qu’une image devient ou non document d’archives ? Cette réflexion rassemble des historiens, des historiens de l’art, des archivistes, des philosophes, des esthètes, des anthropologues, des artistes et des chercheurs en études cinématographiques et en sciences de la communication. Deux entretiens inédits, menés avec des historiens spécialistes du sujet – Marc Ferro et Pierre Sorlin, Sylvie Lindeperg et Laurent Véray – viennent clôturer l’ouvrage.

Avec le soutien d’Archives de France, de la Mission de la première guerre mondiale et le concours de l’EA 185 IRCAV de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

2016

Julie Maeck et Matthias Steinle (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Archives, histoire et société
Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Information-Communication

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 340 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-5169-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Définir/Devenir une image d’archives
  • Le devenir versus le non-devenir de l’image d’archives
  • Révéler l’image d’archives
  • Le quotidien de l’image d’archives
  • Autour d’images (d’archives) : expérimentation et performance
  • L’image d’archives et l’historien : du cinéma à l’histoire

Julie Maeck est historienne. Chercheuse au centre d’études et de documentation Guerres et Sociétés contemporaines (CEGES), elle enseigne à Sciences Po Paris. Elle est l’auteure de Montrer la Shoah à la télévision, de 1960 à nos jours (Nouveau Monde/INA, 2009).

Matthias Steinle est maître de conférences en cinéma et audiovisuel à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et directeur adjoint de l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel (IRCAV).

Avec des contributions de Gil Bartholeyns, Christa Blümlinger, Nathalie Boulouch, Jean-Stéphane Carnel, Teresa Castro, Marc Ferro, Eléonore Challine, Bénédicte Grailles, Franziska Heller, Michèle Lagny, Sylvie Lindeperg, Patrice Marcilloux, François Niney, Anne Roekens, Valérie Pihet, Sylvie Rollet, Laureline Meizel, Nathan Réra, Pierre Sorlin, Maria Fernanda Troya, Laurent Véray et Chris Wahl.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 19 janvier 2017

Presses Universitaires de Rennes