Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les sciences et le genre

Déjouer l’androcentrisme

Soucieuses d’objectivité, les sciences exactes, expérimentales ou technologiques n’en sont pas moins imprégnées de stéréotypes sur les différences et hiérarchies entre hommes et femmes, masculin et féminin ou mâles et femelles. Trop souvent leurs généralisations découlent d’un point de vue spécifique masculin ignoré comme tel. En réunissant des spécialistes de disciplines variées, ce livre invite à réfléchir sur l’apport d’un concept issu des sciences humaines et sociales aux autres sciences.

Avec une postface de Françoise Moos.

Avec le concours de l’université Paris 8, du CNRS, et de l’équipe CSU du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris, UMR 7217.

2016

Anne-Marie Devreux (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Essais

filet

Format : 14,5 x 21 cm
Nombre de pages : 292 p.

ISBN : 978-2-7535-5000-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 21,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Dévoiler le point de vue androcentrique. Revues de littérature
  • Révéler le sexe et le genre au cœur des objets de recherche. Études de cas
  • Remédier à l’androcentrisme par l’inclusion du genre. Initiatives et expériences

 

Postface de Françoise Moos

Anne-Marie Devreux est directrice de recherche au CNRS au sein de l’équipe Cultures et sociétés urbaines du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris. Ses recherches, inscrites dans le champ des études féministes, ont contribué au développement de la sociologie des rapports sociaux de sexe. Après avoir co-dirigé l’ouvrage Sous les sciences sociales, le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour (La Découverte, 2010), elle entreprend ici un examen des conditions de possibilités d’une transdisciplinarité autour du genre.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 10 décembre 2019

Presses Universitaires de Rennes