Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La fabrique de l’homme nouveau après Staline

Les arts et la culture dans le projet soviétique

Après la mort de Staline (1953), le discours officiel sur « l'homme nouveau » reste inchangé pour l’essentiel, mais l’image du Soviétique dans les œuvres littéraires et artistiques se modifie très nettement. De plus en plus de Soviétiques tentent, par l’art et la culture, d’échapper aux règles encadrant la vie sociale. La culture se fait double, voire triple, plus que jamais, elle multiplie les codes, les doubles sens, l’implicite.

Avec le soutien de l’ERIMIT.

2016

Cécile Vaissié (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 292 p.

ISBN : 978-2-7535-4768-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Procédés, explicite et implicite dans la littérature poststalinienne
  • Modèles et normes, imposés, mis à distance ou recréés
  • Des identités religieuses et nationales, confisquées, abandonnées et/ou reconquises

Cécile Vaissié, docteur en sciences politiques et professeur en études russes et soviétique à l’université Rennes 2, est notamment l’auteur des livres Les ingénieurs des âmes en chef. Littérature et politique en URSS (Belin) et Pour votre liberté et pour la nôtre. Le combat des dissidents de Russie (Robert Laffont).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 avril 2017

Presses Universitaires de Rennes