Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’Union fait la force

les noirs américains et Haïti, 1804-1893

Cet ouvrage emmène au cœur des relations entre les Noirs américains et Haïti, et envisage Haïti comme un prisme essentiel pour comprendre comment ceux-ci pensèrent leur identité au XIXe siècle. L’auteure analyse certaines expériences haïtiennes vécues par les Noirs américains, depuis la première tentative d’émigration volontaire de Noirs libres vers Haïti dans les années 1820 jusqu’à l’Exposition universelle de Chicago en 1893, à l’occasion de laquelle Haïti choisit de nommer Frederick Douglass premier commissaire de son pavillon.

Avec une préface de Marie-Jeanne Rossignol.

Avec le concours de l’université Paris 8 (laboratoire Transferts critiques et dynamiques des savoirs – domaine anglophone).

2016

Claire Bourhis-Mariotti

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Des Amériques

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 280 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-4347-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Marie-Jeanne Rossignol

 

  • Haïti, terre d’asile ? La première tentative d’émigration volontaire des Noirs américains en Haïti dans les années 1820
  • Vers une identité noire diasporique : Haïti à la confluence de l’émigrationnisme et de la « nationalité noire », 1830-1855
  • James Theodore Holly, James Redpath et la seconde tentative d’émigration volontaire en Haïti, 1855-1862
  • Le projet haïtien d’Abraham Lincoln
  • L’émergence d’Haïti au centre des préoccupations stratégiques de l’Amérique de la Reconstruction
  • L’expérience haïtienne diplomatique de Frederick Douglass, entre conflit politique et conflit personnel
  • Du Môle Saint Nicolas à Chicago : Haïti et Frederick Douglass à l’Exposition universelle de 1893
  • L’Exposition universelle de Chicago et le renouveau du militantisme noir américain

Claire Bourhis-Mariotti est maître de conférences en histoire et civilisation des États-Unis à l’université Paris 8. Ses recherches portent principalement sur l’histoire des Africains-Américains au XIXe siècle. Elle a récemment co-dirigé l’ouvrage Couleurs, esclavages, libération coloniales 1804-1860 (Bécherel, Les Perséides, 2013), avec Marcel Dorigny, Bernard Gainot, Marie-Jeanne Rossignol et Clément Thibaud.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes