Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’histoire à l’école élémentaire depuis 1945

Ce livre éclaire l’évolution et le quotidien scolaire de l’enseignement de l’histoire dans ses pratiques les plus ordinaires, de la Libération à nos jours. Afin d’être au plus près du travail quotidien des maîtres, de leurs démarches pédagogiques ainsi que de leurs représentations scolaires, politiques et nationales, ce livre s’appuie sur les débats pédagogiques, des témoignages, des récits de classe ou des pratiques de classes elles-mêmes, reconstituées à partir des cahiers d’élèves de toute la France métropolitaine ou des rapports d’inspection de la Charente-Maritime.

Avec une préface de Jean-François Chanet et une postface de François Jacquet Francillon.

Ce livre a reçu le prix de thèse du Comité universitaire d’information pédagogique (CUIP).

2016

Benoit Falaize

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Éducation

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 336 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-4357-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Jean-François Chanet

 

  • L’histoire enseignée après la Libération : le temps des doutes 1945-1958
  • Entre une « mélodie » déjà connue et une « orchestration trop riche » (1958-1969)
  • Le préalable colonial : l’enseignement de l’histoire à l’école élémentaire dans les colonies (1900-1962)
  • L’éveil (1). Quelle mise en œuvre ? (1969-1978)
  • L’éveil (2) ou la « crise de l’histoire » enseignée (1978-1985)
  • Quel retour à l’histoire chronologique et nationale ? 1985-2002
  • Difficultés professionnelles des maîtres et conscience historique des élèves au début du XXIe siècle

 

Postface de François Jacquet Francillon

Agrégé et docteur en histoire, Benoit Falaize a été formateur pendant plus de quinze ans à l’IUFM puis à l’ESPÉ de Versailles/université de Cergy-Pontoise, et chercheur à l’Institut national de recherche pédagogique (INRP), chargé des questions sensibles de l’enseignement de l’histoire. Ses travaux portent sur la transmission de l’histoire, hier et aujourd’hui.

 

« On retiendra surtout de ce livre l'idée de la complexité de l'enseignement de l'histoire au primaire. Plus qu'aux débats politiques, les enseignants font face aux questions du "comment faire". Comment enseigner une réalité historique complexe à de jeunes enfants. De ce coté là, la thèse de B Falaize apporte des éclairages tout à fait nouveaux et qui peuvent aider concrètement les enseignants de terrain aujourd'hui. Car faire évoluer l'enseignement de l'histoire à l'école c'est répondre au désarroi des enseignants et non l'entretenir à coup de débats politiciens. »

François Jarraud, Le café pédagogique, 04 mars 2016

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes