Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Albert Thomas

Le socialisme en guerre, 1914-1918

Dans cet ouvrage, Adeline Blaszkiewicz-Maison explore le parcours d’Albert Thomas, « ministre des Obus », l’une des figures les plus atypiques du socialisme de gouvernement durant la première guerre mondiale. L’échec de son expérience, reniée par le parti aussitôt la paix retrouvée, marginalise durablement la tendance réformiste au sein du socialisme français.

Avec une préface de Gilles Vergnon.

Avec le soutien de la Fondation Jean-Jaurès et l’Unsa Éducation.

Cet ouvrage est issu d’un mémoire de master 2, lauréat du prix de la Fondation Jean-Jaurès et du prix Jean Maitron en 2013.

2016

Adeline Blaszkiewicz-Maison

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire politique de la France au XXe siècle
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 192 p.

ISBN : 978-2-7535-4354-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Gilles Vergnon

 

  • Du réformiste d’avant-guerre au chantre de l’Union sacrée des socialistes
  • L’activité ministérielle : la découverte de la salle des machines
  • De l’Union sacrée à la « sacrée Union »

Adeline Blaszkiewicz-Maison, agrégée d’histoire, est professeure d’histoire-géographie au collège Edgar-Varèse à Paris. Ses travaux portent sur la Première Guerre mondiale et sur l’histoire des gauches en France.

 

« L’ouvrage est donc une biographie […] bien réussie, qui permet de (re)découvrir un homme politique méconnu, pourtant pivot de la Grande Guerre, et un acteur profondément réformiste. L’intérêt de cette biographie est de ne pas se limiter à l’étude du personnage, mais de l’inscrire en lien ou en confrontation avec les autres socialistes de l’époque et de montrer ainsi les méandres des relations internes au mouvement socialiste. »

Pierre-Louis Buzzi, Lectures, 10 février 2016

 

« ce livre offre un regard tout à fait argumenté sur l’expérience socialiste de participation gouvernementale dans une période troublée. »

Georges Ubbiali, Dissidences, 2016

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes