Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La nature citadine

En France et au Royaume-Uni. Concevoir, vivre, représenter

Par-delà la posture consistant à figer l’opposition entre deux lectures opposées de la nature, l’une mesurable et quantitative, l’autre plus sensible, il s’agit ici d’affirmer que rien de ce qui se dit, ni ce qui se vit aujourd’hui ne peut se comprendre sans relire et réfléchir à la relation entre les hommes et la nature au 18e siècle et depuis. Pour ce faire, le regard porte ici vers la France et les îles britanniques, parce que les visions et les pratiques du paysage de ces pays voisins sont à la fois parallèles et distinctes.

Préface de Bernadette Lizet.

Avec le soutien de l’université de Nantes.

2015

Marie Mianowski, Sylvie Nail et Pierre Carboni (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature générale

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 212 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-4285-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Bernadette Lizet

 

  • Entre pittoresque et entropie :
  • Nature et esthétique en Écosse au xviiie siècle
  • La nature urbaine : un humanisme paysager pour qui ?
  • Métamorphose de la nature au creuset du langage : le paysage comme métaphore et modèle

Marie Mianowski est maître de conférences à l’université de Nantes. Spécialiste des représentations de l’exil et du paysage dans la littérature irlandaise contemporaine, elle est l’auteur de plusieurs articles sur le sujet. Elle a coordonné un ouvrage sur le paysage irlandais (Irish Contemporary Landscapes in Literature in the Arts, Palgrave, 2012) et termine la rédaction d’un livre sur les représentations du paysage irlandais dans des oeuvres littéraires publiées depuis 2008.

Sylvie Nail est professeur de civilisation britannique à l’université de Nantes. Ses recherches portent sur l’interface cultures-politiques dans les relations à l’environnement naturel au Royaume-Uni et dans les Amériques, ainsi que sur les villes face aux défis du XXIe siècle.

Pierre Carboni est professeur de littérature britannique à l’université de Nantes. Ses recherches explorent les rapports de la poésie avec l’histoire culturelle de la Renaissance au Romantisme, en particulier dans le domaine écossais. Ainsi, les notions de nature et de paysage et les sources anglophones de l’écopoésie contemporaine se situent au cœur de ses travaux.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 14 juin 2019

Presses Universitaires de Rennes