Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le Parti socialiste d’Épinay à l’Élysée

1971-1981

Cet ouvrage analyse la façon dont le Parti socialiste (PS) s’est préparé à exercer le pouvoir à différentes échelles, du national à l’international. Il évalue ses programmes du Changer la vie de 1972 au Projet socialiste de 1980, au regard des nouveaux enjeux sociétaux et de la crise.

Avec le soutien de l’OURS, de la Fondation Jean-Jaurès, du Centre d’histoire sociale de Paris 1 et du centre d’histoire de Sciences Po.

2015

Noëlline Castagnez et Gilles Morin (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire politique de la France au XXe siècle
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 360 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-4068-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Un parti pour conquérir le pouvoir
  • Le parti socialiste et les autres
  • Un parti pour changer la vie ?

Noëlline Castagnez est maître de conférences d’histoire contemporaine à l’université d’Orléans (POLEN EA 4710) et chercheur associé au CHSP.

Gilles Morin est enseignant et chercheur associé au Centre d’histoire sociale du XXe siècle (UMR-CNRS 8058).

Ils ont co-dirigé ensemble : Socialistes et radicaux, querelles de famille, Ours-Presse de Sciences Po, 2008 ; Pierre Bérégovoy en politique, Paris, L’Harmattan-Cliopolis, 2013 et avec Laurent Jalabert, Marc Lazar et Jean-François Sirinelli, Le Parti socialiste unifié, histoire et postérité, Rennes, PUR, 2013.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes