Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

La politisation du religieux en modernité

À rebours des approches habituelles, cet ouvrage étudie le déplacement du religieux dans le politique, processus de sécularisation entamé depuis l’époque moderne. Il porte sur l’espace anglo-saxon (États-Unis, Nouvelle-Zélande, Irlande, Royaume-Uni), historiquement marqué par le protestantisme et d’autres modèles que la « laïcité à la française ».

Avec une postface de Jean-Paul Willaime.

Avec le soutien de l’université Paris-Sorbonne et du laboratoire IMAGER de l’université Paris-Est Créteil.

2015

Nathalie Caron et Guillaume Marche (dir.)

filet

Domaines : Langues et civilisations | Études américaines
Langues et civilisations | Études anglaises
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Sciences des religions

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 202 p.

ISBN : 978-2-7535-3569-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Discours
  • Organisation
  • Actions

 

Postface de Jean-Paul Willaime

Nathalie Caron est professeur de civilisation américaine à Paris-Sorbonne, où elle dirige l’axe études religieuses de l’équipe MAPS du laboratoire HDEA.

Guillaume Marche est professeur de civilisation américaine à Paris-Est Créteil où il est membre de l’équipe IMAGER.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 29 juin 2016

Presses Universitaires de Rennes