Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Bourdieu et le travail

À l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Pierre Bourdieu, cet ouvrage interroge l’objet « travail » dans la sociologie de Bourdieu, et Bourdieu dans la sociologie du travail. Réunissant plus d’une vingtaine de contributions, entre exégèses, analyses historiques et enquêtes de terrain, ce livre souhaite montrer l’apport mutuel du sociologue et du travail : une réconciliation scientifique en somme.

Avec le concours du conseil régional d’Île-de-France et son programme DIM-GESTES.

2015

Maxime Quijoux (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 376 p.

ISBN : 978-2-7535-3695-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Bourdieu et le travail, une introduction
  • Bourdieu, l’Algérie et le travail : réflexivités et enjeux heuristiques
  • Activités intellectuelles, professions artistiques et économie symbolique
  • Habitus professionnel et division sociale : le travail entre reproduction et socialisation
  • Le travail entre dominations et conflits

Maxime Quijoux est chargé de recherche en sociologie au CNRS, membre du laboratoire PRINTEMPS à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Spécialiste du travail et des mobilisations, il est l’auteur de Néolibéralisme et autogestion, l’expérience argentine (éditions de l’IHEAL, 2011) et a récemment dirigé un double dossier sur « les conflits du travail dans le monde » paru dans la revue Critique internationale (nos 64 et 65, 2014, Presses de Sciencespo).

 

« S’écartant de l’analyse marxiste de l’aliénation, Bourdieu considère que le salariat peut être une source d’émanticipation. »

Maud Navarre, Sciences Humaines, n°272, juillet 2015

 

« Le présent volume rejoint […] de nombreux travaux publiés en langue anglaise ces dernières années, qui soulignent que les œuvres de Bourdieu renferment non seulement une théorie de la reproduction, mais aussi une théorie des transformations sociales et du changement historique. »

Benjamin Brundu-Gonzales, Lectures, 10 juillet 2015

 

« En revenant sur la manière dont Bourdieu pense et théorise les possibilités du changement social, ce livre contribue ainsi a discuter des critiques qui lui sont habituellement adressées (celle de misérabilisme et de déterminisme) relevant d’une lecture trop rapide ou incomplète. »

Carine Guérandel, Revue française de science politique, vol. 66, n°1, 2016

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes