Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le hasard comme méthode

Figures de l'aléa dans l'art du XXe siècle

Cet ouvrage explore les démarches d’artistes du XXe siècle qui pratiquent et pensent le hasard comme méthode de création. À la croisée de l’activité artistique, de la philosophie et des sciences, Sarah Troche analyse des œuvres et des textes d’une dizaine d’artistes dont les figures principales sont André Breton, Max Ernst, Marcel Duchamp, Pierre Boulez, John Cage et François Morellet.

Avec une préface de Bernard Sève.

Avec le soutien du centre de Philosophie contemporaine de Paris 1 (PhiCo), équipe Culture, Esthétique et Philosophie de l’Art (CEPA), de l’EA 1279 – Histoire et critique des arts de l’université Rennes 2 et de l’EA 3208 – Arts : pratiques et poétiques de l’université Rennes 2.

2015

Sarah Troche

filet

Domaine : Art | Esthétique et philosophie de l'art

Collection : Æsthetica

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 386 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3962-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Bernard Sève

 

Hasard et mémoire

  • La Nouvelle Méthode d’Alexander Cozens, ou comment réaliser une tache artificielle
  • « Par hasard ou comme par hasard » : les frottages et les collages de Max Ernst
  • Le hasard objectif d’André Breton : le « nœud du problème des problèmes »

Jeux de hasard

  • Composer avec deux dés : invention et art combinatoire dans la musique du XVIIIe siècle
  • Le hasard domestiqué par l’œuvre ouverte
  • François Morellet : désordres systématiques et pseudo-génie

Hasard et silence

  • Marcel Duchamp : « hasard en conserve » et mécanique de précision
  • John Cage : silence et indétermination

Sarah Troche, agrégée et docteure en philosophie, est actuellement ATER au département d’arts plastiques de l’université Rennes 2, où elle enseigne l’esthétique. Membre associée du CEPA de l’université Paris 1, elle intervient également de manière régulière en école d’art.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes