Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Abbadia

Le monument idéal d’Antoine d’Abbadie

Modèle éloquent de la vogue éclectique du Second Empire, le château d’Abbadia au pays Basque surprend par l’association de sources d’inspiration tantôt conformistes tantôt singulières, où s’entremêlent les charmes de l’Orient, la rêverie du Moyen Âge, l’esprit scientifique, une pratique austère du catholicisme et une passion intense pour l’Éthiopie. Cette œuvre d’art est due à l’implication quasiment viscérale de ses commanditaires, l’explorateur savant Antoine d’Abbadie et son épouse Virginie. Elle doit également beaucoup à Eugène-E. Viollet-le-Duc, Edmond Duthoit et au paysagiste Eugène Bühler.

Avec une préface de Bernard Toulier.

2015

Viviane Delpech. Alban Gilbert (photographies)

filet

Domaine : Art | Histoire de l'art

Collection : Art et Société

filet

Format : 22 x 28 cm
Nombre de pages : 336 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3562-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 28,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Bernard Toulier

 

  • L’âme d’Abbadia
  • Un modèle de chantier du XIXe siècle
  • Une symbiose artistique et idéologique pour l’éternité

Viviane Delpech est historienne de l’art, spécialiste de l’architecture, des arts décoratifs et paysagers de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle. Enseignant à l’université de Pau et chercheur associée à l’EA 3002 ITEM, elle consacre ses travaux aux thèmes de la villégiature, de l’architecture domestique et de la décoration, notamment dans les œuvres de Viollet-le-Duc et d’Edmond Duthoit.

 

« L’ouvrage est issu de la thèse de doctorat d’histoire de l’art de Viviane Delpech, que l’on sent fascinée par les lieux. Il est peut-être le document le plus fouillé, le plus complet jamais écrit sur le château et son propriétaire, Antoine d’Abbadie. »

E. A., Sud Ouest, 26 janvier 2015.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 02 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes