Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La côte, un terrain de jeu ?

De l’utilitaire au récréatif

Cet ouvrage cherche à comprendre, à partir de l’exemple de la Côte d’Albâtre, quelle est la relation nouvelle créée, par les activités physiques de nature, entre l’homme et le milieu littoral. Il s’agit de rendre compte des médiations territoriales à l’œuvre en multipliant les prises sur l’objet : les transformations concernent les usages comme les représentations, aussi bien que la gestion des littoraux. Il s’agit de comprendre les déterminations réciproques des cultures, des rapports sociaux et des rapports spatiaux.

Avec le soutien du CETAPS.

2015

Barbara Evrard

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Géographie
Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Espace et Territoires

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 302 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-3574-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Intérêt de l’analyse croisée territoires-activités physiques

  • La Côte d’Albâtre, un terrain de jeux ?
  • Du littoral aménagé aux territoires vécus
  • Une logique d’animation des littoraux
  • Étudier les marges : des présents aux formes d’appropriations
  • Les activités physiques, un étalon de mesure des territorialités ?
  • Classer les activités et les formes de pratiques pour les identifier

Comment étudier les médiations à partir des pratiques ?

  • Accéder au sens et aux stratégies d’acteurs
  • Décrire les activités
  • L’analyse de documents produits par les acteurs
  • Contexte et limites des enquêtes menées

Des réalités littorales, des acteurs et des pratiques

  • Activités et formes de pratiques sur la Côte d’Albâtre
  • Attractivité et rayonnement de la Côte d’Albâtre
  • Le temps qu’il fait : pratiques et cultures météorologiques
  • Profils de pratiquants
  • Une typologie des usages ludiques en quatre « types idéaux »

Modalités d’appropriation et formes de maritimités

  • Du développement touristique au sacrifice énergétique
  • Des paysages construits par les expériences corporelles
  • Un territoire ludique disputé, entre conflits et négociations
  • La Côte d’Albâtre existe-t-elle comme bien commun ?

Barbara Evrard, socio-géographe, est maître de conférences en STAPS. D’abord enseignant-chercheur au laboratoire CIAMS-SPOTS EA 4532 de l’université de Paris-Sud, elle a rejoint l’université de Rouen et est, depuis 2014, rattachée au laboratoire CETAPS.

 

« La côte, terrain de jeu ? invite les acteurs territoriaux à penser (ou repenser) les territoires littoraux à l’aune des sports de nature en les considérant comme leviers pour un renouvellement territorial. Compte tenu des différentes entrées, l’ouvrage, très exhaustif, intéressera un public qui dépasse le cercle des géographes et pourra être utilisé aussi bien dans le cadre de l’enseignement que de l’action territoriale publique, ou par les élus locaux et le grand public puisque, au fond, la question du renouvellement territorial des littoraux est l’affaire d’un grand nombre d’acteurs. »

Valérie Morel, Territoire en mouvement, 5 novembre 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2020

Presses Universitaires de Rennes