Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Journalisme et littérature dans la gauche des années 1930

Difficile dans les années trente de séparer l’art de l’engagement. Si la gauche est d’abord communiste, où elle exerce son influence par l’entremise de l’AEAR, de la revue Commune et des Éditions Sociales Internationales, elle est néanmoins plurielle, et sa diversité est riche. Des socialistes « orthodoxes » de la SFIO à son aile gauche, en passant par les trotskystes, des syndicalistes révolutionnaires aux pacifistes en passant par les différentes « tendances » du mouvement anarchiste, d’autres intellectuels réfléchissent sur la culture, sur la littérature, se battent contre le fascisme.

Avec le soutien de la chaire de recherche du Canada sur le roman moderne de l’UQAC.

2014

Anne Mathieu et François Ouellet (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Littérature | Littérature XXe siècle
Sciences humaines et sociales | Information-Communication

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 250 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-3523-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Journalisme
  • Littérature

Anne Mathieu est maîtresse de conférences à l’université de Lorraine (Équipe LIS), membre de l’équipe Sartre/ITEM/CNRS, et directrice de la revue Aden. Ses travaux portent sur Paul Nizan et Jean-Paul Sartre journalistes et polémistes, sur Magdeleine Paz journaliste, ainsi que sur les intellectuels et écrivains-journalistes de la gauche internationale pendant la guerre d’Espagne (par exemple, Simone Téry).

François Ouellet est professeur titulaire de littérature à l’université du Québec à Chicoutimi, où il détient une chaire de recherche du Canada sur le roman moderne. Spécialiste d’Emmanuel Bove et du roman de l’entre-deux-guerres, il est membre du comité de lecture de la revue Aden et collaborateur régulier à sa rubrique « comptes rendus de lecture ». Il a publié une quinzaine d’ouvrages.

 

« en plus de faire connaître des femmes et des hommes qui se sont battus au cœur d’une période trouble, il a l’intérêt de donner un instantané d’une certaine pensée de gauche des années 1930, loin de l’hégémonie communiste. Ce livre nous semble indispensable pour ceux qui s’intéressent à cette période et à ses liens avec le temps présent. »

Thibault Scohier, Lectures, 27 mai 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes