Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La Bretagne de l’Occupation à la Libération

Soixante dix ans après la libération de la France, il est possible de faire une synthèse historique des « Années noires » et du processus de la Libération de la Bretagne. Cette région a été au cœur de la guerre depuis la débâcle et l’occupation allemande de juin 1940 jusqu’à la libération à l’été 1944 et l’achèvement de guerre à l’Ouest en mai 1945. Cette synthèse s’appuie sur une riche iconographie de 250 documents (photographies, affiches, cartes, tableaux) qui illustre tous les aspects de la vie en Bretagne de l’Occupation à la Libération.

Avec le soutien de la région Bretagne.

2014

Christian Bougeard

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société
Bretagne | Bretagne (histoire)
Beaux-livres | Beaux-livres – Histoire

Collection : Hors collection (histoire)

filet

Format : 22 x 28 cm
Nombre de pages : 256 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3497-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 39,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • La Bretagne au cœur de la guerre
  • La Bretagne dans le monde en guerre
  • La Bretagne sous la botte allemande
  • Vichy et la Révolution nationale en Bretagne
  • Des prémisses à l’essor de la Résistance (1940-début 1944)
  • La préparation de la libération (été 1943- été 1944)
  • De l’insurrection à la libération de la Bretagne (6 juin-septembre 1944)
  • La Bretagne libérée (été 1944-1945)
  • Histoire et mémoire de la Seconde Guerre mondiale en Bretagne

Spécialiste de l’histoire de la Bretagne au XXe siècle et de la Seconde Guerre mondiale, Christian Bougeard est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bretagne occidentale à Brest et membre du Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC). Il a notamment publié René Pleven. Un Français libre en politique, PUR, 1995 et Tanguy Prigent, paysan ministre, PUR, 2002 et dirigé Bretagne et identités régionales pendant la Seconde Guerre mondiale, Brest, CRBC-UBO, 2002 et Un siècle de socialismes en Bretagne (1905-2005), PUR, 2008. Ses derniers livres sont Gens de Bretagne (1880-1960), éditions du Chêne/Hachette, 2009 (plus de 500 photos) et Les forces politiques en Bretagne. Notables, élus et militants (1914-1946), Rennes, PUR, 2011.

 

« C’est un coup de cœur ! Ce livre contient beaucoup de photos inédites. »

Ouest-France, 20 décembre 2014.

 

« Les Presses universitaires de Rennes poursuivent une dynamique politique éditoriale de qualité et se distinguent une nouvelle fois grâce à un très bel album, qui fait la synthèse, par le texte et par l’image, de la vie de la région entre 1940 et 1945. »

Guerres et Conflits, le 28 octobre 2014

 

« Voilà, d’abord, un livre utile : une très bonne synthèse de cette période ô combien tragique et ô combien sensible dans les mémoires. […] Voilà, ensuite, un livre très commode à utiliser, tant sa construction est limpide. […] Conçu pour un large public, le livre se prête pourtant bien à la réflexion, en particulier sur la place accordée aux drames qu’a alors connus la Bretagne. »

« Livre indispensable. »

Alain Lacroix, Place publique, Rennes et Saint-Malo, Janvier-février 2015, numéro 33

 

« [Christian Bougeard] signe aujourd’hui un ouvrage que l’on peut classer dans la catégorie des « beaux livres », couverture cartonnée, papier glacé, riche iconographie : le premier objectif que s’est fixé l’auteur, nous inviter à une « promenade en images à travers la Bretagne des Années noires » est parfaitement rempli. Il faut ajouter que le second objectif, sans doute plus difficile à atteindre, nous proposer « un livre qui se voudrait en même temps une synthèse des savoirs sur cette période » est lui aussi atteint. »

« [Cet ouvrage] a bien évidemment sa place dans tous les CDI des collèges et lycées des cinq départements de la Bretagne historique, mais aussi bien au-delà de cette région.»

Joël Drogland, Les Clionautes, 21 janvier 20145.

 

« L’ouvrage bénéficie d’une riche iconographie. »

L’Echo des colonnes, n°48, Novembre 2014.

 

« En 250 pages […] illustrées de cartes et photos captivantes, l’historien Christian Bougeard a réalisé une brillante synthèse de l’histoire de la Bretagne de l’occupation à la libération, sans éluder les zones d’ombres. »

 Le Télégramme, décembre 2014.

 

« Ce large tour d’horizon […] est complet, précis et solidement étayé. »

Ouest-France, décembre 2014.

 

 

« Ce très gros livre représente quarante années de travaux : les siens et ceux de collègues universitaires, ainsi que d’étudiants. Il s’appuie sur 250 documents sur la vie en Bretagne au cours de ces « années noires ». »

Ouest-France, 9 février 2015.

 

 

« Fruit de 40 années de travail, recherches, consultations de documents, cartes, photos, livres, l’ouvrage est sorti en octobre 2014, l’année où on fête les 70 ans de la fin de la guerre. »

Le Télégramme, 11 février 2015.

 

Référencé dans l’article du Ouest-France du 27 janvier 2015, « En Bretagne, un demi-millier de Juifs déportés ».

 

« [un] ouvrage qui figurera dans la bibliothèque de tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Bretagne et de l’Ille-et-Vilaine au cours de cette période. »

Yann Lagadec, Société Archéologique et Historique d’Ille-et-Vilaine, Tome CXIX/1, 2015

 

« Par rapport aux ouvrages antérieurs sur le même sujet, outre l’apport de travaux plus récents, l’ouvrage comprend une riche iconographie puisée à toutes les sources publiques et privées ; de nombreuses photos sont inédites. […] cette synthèse illustrée vient à son heure, en ces temps de commémoration. »

Jacqueline Sainclivier, Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, t. XCIII, 2015

 

« Plus qu’une actualisation, l’ouvrage de Christian Bougeard est une somme axée sur la Libération, sa préparation et ses suites, après une première partie brossant à grands traits mais avec une précision extrême le poids de l’occupation allemande, l’influence de Vichy et de la Révolution nationale et l’essor de la Résistance. Sa grande originalité est de rendre vivant un texte qui mêle toutes les connaissances statistiques amassées sur le sujet, une foule d’exemples concrets, individuels, et une illustration foisonnante, souvent inédite, puisée notamment dans les archives départementales et municipales. »

Bruno Leroux, La Lettre de la Fondation de la Résistance, n°81, juin 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 mai 2019

Presses Universitaires de Rennes