Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Images du travail

Les collections du Centre d'histoire du travail de Nantes

Comment les classes populaires se sont-elles emparées de la photographie et donc de leur image ? Se sont-elles laissé influencer par les grands courants de la photographie ? Quels sont les liens qui s’esquissent entre amateurs et professionnels, entre art et profane, entre la forme et le fond ? Sur Nantes l’industrieuse, ce livre pose les jalons d’une histoire populaire de la photographie qui reste encore à écrire…

2014

Xavier Nerrière

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Bretagne | Bretagne (histoire)
Art | Photographie

Collection : Hors collection (histoire)

filet

Format : 22 x 28 cm
Nombre de pages : 174 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3468-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • La photographie sociale : montrer le travail ou le travailleur ?
  • Aux origines de la collection du CHT
  • Les syndicats et « leurs » photographies
  • Le dépôt de fonds de professionnels : au nom d’une mémoire commune
  • Images des conflits sociaux : l’hypothèse d’une co-production
  • L’auto-représentation des travailleurs
  • Le paysan, le monde rural et la photographie
  • La mémoire de la Navale nantaise
  • Pour une photographie populaire

Juriste de formation, Xavier Nerrière est animateur-chercheur du Centre d’histoire du travail au sein duquel il a la charge du fonds iconographique. Il est l’auteur de deux ouvrages (Marcel Guihéneuf, Le p’tit Pape de la Navale avec Ronan Viaud en 2000, et Pont-Rousseau en Rezé, Histoire et mémoires d’un quartier et de sa ville avec Christophe Patillon en 2002) et de plusieurs articles consacrés à la photographie pour la revue 303.

 

« Dans un format album grand format, il présente une sélection de 160 photos, mais aussi des textes de l’animateur chercheur. « Les photos ont provoqué le livre. » Xavier Nerrière s’interroge, entre autres, sur la relation des organisations syndicales à leurs fonds photographiques. »

LE DUC Marc, Ouest-France, 29 septembre 2014

 

« À travers ces photographies, l’objectif du livre est de s’interroger sur la façon dont les ouvriers s’approprient leur propre image, renvoyée par des photographies prises par des personnes extérieures aux classes populaires, mais aussi en se photographiant eux-mêmes. »

THOUZEAU Éric, Le blog d\'Éric Thouzeau, 1er octobre 2014

 

« Un grand-livre pas banal sur l’ordinaire des classes populaires, émaillé de vrais trésors visuels. »

Le Télégramme, 19 octobre 2014

 

« C’est un beau livre signé Xavier Nerrière qui raconte le travail par la photographie. Des images émouvantes. (…) Cette lumineuse fresque historique et sociale apporte un regard neuf, attachant et instructif sur ce monde méconnu, en passe d’être oublié. »

PAJOT Stéphane, Presse Océan, 8 novembre 2014 

 

« Si la classe ouvrière est passée maintes fois sous l’objectif des photographes, les instantanés pris par les travailleurs eux-mêmes sont plus rares. Dans Images du travail, l’auteur Xavier Nerrière a rassemblé ces clichés conservés au Centre d’histoire du travail de Nantes où il travaille. Mis à bout, les photos de ce livre constituent un « roman-photo » de la classe populaire vue par elle-même. »

Pulsomatic.com, novembre 2014

 

 « Xavier Nerrière montre ainsi que « parole ouvrière et photographie ouvrière se nourrissent et s’enrichissent mutuellement. (…) Car il ne va pas de soi pour des ouvriers, ou des ouvrières, de verbaliser leur travail, de décrire leurs gestes ou leur cadre de travail. »

Place Publique, automne 2014

 

« Ce recueil de photographies est bien plus qu’un “beau livre”. C’est un manifeste à l’usage des chercheurs et des amateurs autour de la photographie populaire. Une démarche à faire fructifier. »

Florent Le Bot, L’Ours, janvier 2015, numéro 444

 

« cet ouvrage, qui se veut « un plaidoyer pour une photographie populaire », constitue donc une réflexion très intéressante, enrichie par les nombreuses analyses d’images, par l’étude fine de corpus photographiques, et par les différents points de vue abordés (dont ce court texte ne rend pas compte). »

Jean-Luc de Ochandiano, jldeochandiano.wordpress.com

 

« Que de richesses mémorielles et documentaires ! Que de supports au travail des historiens ou bien à la rêverie sur un monde évanoui ! »

Place publique, n°48, novembre-décembre 2014

 

« Images du travail constitue […], outre son apport informatif et son caractère esthétique, un grans remerciement à ceux qui ont contribué à l’enrichissement d’un centre de documentation, véritable ressource locale, non seulement sur le monde ouvrier – et paysan –, mais aussi sur l’activité économique du pays nantais. »

Jean-François Caraës, Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, t. XCIII, 2015

 

« Loin d’être uniquement descriptif, l’ouvrage propose également un questionnement approfondi sur l’archivage, la conservation et la valorisation de fonds photographiques, ainsi qu’une réflexion sur les usages sociaux de la photographie et son l’utilisation en tant que source historique. »

Françoise Laot, ITTI (Images du travail - travail des images), 15 décembre 2015

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 octobre 2018

Presses Universitaires de Rennes