Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Turcs et Français

Une histoire culturelle, 1860-1960

L’échange culturel franco-turc est profondément transformé par les bouleversements démographiques qui affectent la Méditerranée orientale pendant la Première Guerre mondiale. L’apparition de la « Turquie nouvelle » favorise l’assujettissement de l’échange culturel franco-turc aux acteurs étatiques. La parenthèse se referme quand la Turquie, intégrant l’alliance atlantique au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, importe les références drainées dans le sillage d’un nouveau partage de l’ordre international.

Avec une préface de François Georgeon.

Avec le soutien de l’Institut français d’études anatoliennes et de l’EHESS, Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques.

2014

Güneş Işiksel et Emmanuel Szurek (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 388 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-3349-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de François Georgeon

 

  • De Paris à Constantinople : translations intellectuelles
  • Archéologues et militaires : servir la France auprès des Turcs
  • À l’ombre de la Turquie nouvelle
  • L’université turque, acteur et enjeu des relations scientifiques internationales
  • Autour de Jean Deny, vers une histoire de la turcologie française

Güneş Işıksel est postdoctorant à l’université Paris 1 Panthéon‑Sorbonne (projet ConfigMed). Il est spécialiste de l’empire ottoman à l’époque moderne. Le livre tiré de sa thèse, La diplomatie de Selîm II : paramètres et périmètres de l’Empire ottoman dans le troisième quart du XVIe siècle, paraîtra en 2014 chez Peeters (Louvain).

Emmanuel Szurek est postdoctorant au Transregional Institute de l’université de Princeton. Il a soutenu une thèse en 2013 à l’EHESS sur les réformes de la langue dans la Turquie nationaliste. Il s’intéresse également à l’histoire sociale et intellectuelle de l’orientalisme français.

 

« Au-delà de la grande qualité des contributions qui composent Turcs et Français. Une histoire culturelle, 1860-1960, le grand mérite de ce livre réside, avant tout, dans ce choix d’un type d’écriture d’histoire, qui, combinant sociohistoire et microhistoire, n’hésite pas à retracer des dizaines de trajectoires de protagonistes, institutions et individus, les croisant, les mettant en parallèle systématiquement. »

Özgür Türesay, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 31 mars 2015

 

« L’ouvrage couvre un champ très large ».

Qantara, n°93, Octobre 2014

 

« Les auteurs nous ouvrent tout un pan inexploré, celui des méandres d’un aller-retour entre Occident et Orient. »

 

« À travers cet hymne à la gloire de la modernité républicaine, la vingtaine d’auteurs revisite les domaines investis par les échanges culturels et intellectuels (…) apportant un regard nouveau sur l’histoire sociale turque. »

Le Monde, 11 septembre 2014

 

« Les contributions de cet ouvrage s’appuient sur une méthodologie renouvelée de l’histoire culturelle, comme l’histoire des réseaux ou celle des transferts, qui permettent de repenser les enjeux liés à la transmission et à l’appropriation des savoirs. Le souci de faire varier les échelles permet de montrer, au-delà de l’image d’une relation privilégiée entre la France et la Turquie et des aléas des relations internationales, que cette histoire des relations culturelles a pu aussi être marquée à l’échelle individuelle par des déceptions ou des incompréhensions. »

Cosima Flateau, Dix-neuvième siècle, n°50, 2015

 

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 18 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes