Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les colonies, la Révolution française, la loi

Comment la Révolution française a-t-elle pris en considération la question de la législation des colonies ? La positivité des lois révolutionnaires, uniques en leur temps, a permis des avancées déterminantes dans le statut des libres de couleur et des esclaves, malgré un climat de violence lié à des guerres civiles et à un conflit international majeur. L’influence de la loi révolutionnaire se fait sentir également dans les colonies des autres puissances européennes, mais aussi dans les débats précédant la seconde abolition de l’esclavage. Ces avancées légales constituent encore le socle des luttes actuelles pour la liberté, l’égalité et la fraternité.

Avec le soutien de l’Institut d’histoire de la Révolution française et de l’université Paris 1.

2014

Frédéric Régent, Jean-François Niort et Pierre Serna (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Révolution française

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 304 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-3364-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • La législation coloniale de l’Ancien Régime à la Législative
  • Appliquer une législation radicale dans les colonies sous la Convention et le Directoire
  • Retour d’un droit colonial réactionnaire sous le Consulat et l’Empire
  • L’influence de la Révolution française dans les législations des colonies étrangères et chez les abolitionnistes

Frédéric Régent est maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Institut d’histoire de la Révolution française (UMS 622/IHMC- UMR 8066).

Jean-François Niort est maître de conférences habilité à diriger des recherches en histoire du droit et des institutions à l’université des Antilles et de la Guyane, CAGI -CRPLC (UMR 8053) et GREHDIOM.

Pierre Serna est professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française (UMS 622/CNRS).

 

« coloniale de l’Ancien Régime, analysent les avancées révolutionnaires prises alors que le climat était très violent, car l’on était en pleine guerre civile et au milieu de conflits internationaux. Ils soulignent que l’influence révolutionnaire a eu des impacts dans les colonies des autres puissances européennes et constitue le socle pour les luttes toujours actuelles de défense de la liberté, l’égalité, la fraternité. »

Josette Rivallain, Outre-mers, T. 102, n°384-385, 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes