Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Terres d’élections

Les dynamiques de l’ancrage politique, 1750-2009

Employées par la plupart des commentateurs à l’occasion des soirées électorales, les expressions de « fief », « bastion », « terre de mission » et « désert » électoraux semblent communément renvoyer à une identité politique locale où s’entremêlent tradition, folklore et jeu d’influence d’une famille ou d’une personnalité politique. Ces expressions soulèvent de véritables enjeux méthodologiques pour les historiens travaillant sur les identités et cultures politiques, l’approche biographique ou la monographie.

Avec une préface d’Yves Jean.

Avec le soutien de l’université de Poitiers.

2014

François Dubasque et Éric Kocher-Marboeuf (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 432 p.

ISBN : 978-2-7535-3322-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface d’Yves Jean

 

  • Quelle échelle pour l’analyse électorale ? Le temps long
  • Quelle échelle pour l’analyse électorale ? La conjoncture
  • Le poids des permanences : ancrages géographiques
  • Le poids des permanences : itinéraires individuels
  • Entre permanences et mutations : la transition d’après-guerre
  • Les novations de la Ve République

François Dubasque et Éric Kocher-Marboeuf sont maîtres de conférences en histoire contemporaine à l’université de Poitiers, membres du CRIHAM (Centre de recherches interdisciplinaires en histoire, arts et musicologie, EA 4270).

 

« C’est tout le mérite de cet ouvrage que d’avoir insisté sur la complexité de cette relation entre territoire et politique plutôt que d’avoir perpétré les visions conventionnelles et les facilités de langage qui ont fait le succès des termes de "fiefs", de "bastions" ou de "notables". »

Nicolas Rousselier, Histoire@Politique, 13 mars 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 septembre 2019

Presses Universitaires de Rennes