Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les négociations du soin

Les professionnels, les malades et leurs proches

Cet ouvrage aborde la sociologie de la santé en considérant les contextes organisationnels des soins, entre droits des malades et pouvoirs des institutions, et en analysant l’expérience singulière de la maladie et les négociations avec les proches. Les analyses concernent des parcours ordinaires de santé, des maladies chroniques invalidantes, des situations de handicaps, des pathologies graves et les fins de vie.

Avec le soutien de l’université Bretagne occidentale.

2014

Simone Pennec, Françoise Le Borgne-Uguen et Florence Douguet (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Sociologie
Sciences humaines et sociales | Santé-Médecine

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 288 p.

ISBN : 978-2-7535-3392-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Des soins négociés entre droits des malades et construction de la confiance
  • Les arrangements du soin en situation de handicaps et de vulnérabilité
  • Les limites des négociations en situation de maladies graves
  • Les prises de décisions et les accompagnements lors des fins de vie

Florence Douguet, maître de conférences en sociologie à l’université de Bretagne-Sud, Lorient, chercheure au Laboratoire d’études et de recherche en sociologie, LABERS (EA 3149).

Françoise Le Borgne-Uguen, maître de conférences HDR en sociologie, directrice adjointe du Laboratoire d’études et de recherche en sociologie, LABERS (EA 3149), université Bretagne Occidentale, Brest.

Simone Pennec, maître de conférences en sociologie, Atelier de recherche sociologique (ARS-EA 3149), université Bretagne Occidentale, Brest.

 

« De manière générale, ce livre révèle toute la fécondité et la pertinence d’une approche interactionniste en sociologie de la santé, qui s’intéresse « non seulement aux régulations sociales et autres conditions structurelles qui entrent dans l’interaction, mais aussi à la tendance de l’interaction à sortir des liens sociaux régulés et à aller vers de nouveaux modes d’interaction. »

URIBELARREA Gabriel, Lectures/Liens Socio, 8 octobre 2014

 

« Les trois coordinatrices de cet ouvrage ont su de manière novatrice et avec mesure disciplinaire, ce dans la continuité des travaux engagés sur les trajectoires du soin, compiler différentes approches de médecins, infirmières, spécialistes en sciences de l’éducation et en sociologie, pour montrer la richesse de leurs divers regards. Le résultat en est un livre passionnant pour tout chercheur en sciences humaines s’intéressant à la santé. La qualité de chaque chapitre n’est pas à démontrer. De plus, par la diversité et la complémentarité de ces regards, cet ouvrage offre au lecteur une pluralité de contextes et de situations de négociations à l’œuvre dans les trajectoires du soin. »

Clélia Gasquet-Blanchard, Santé publique, vol. 27, n°4, juillet-août 2015

 

« Le grand atout de cet ouvrage repose sur son caractère très complet. Un très grand nombre de situations y est abordé, qu’il s’agisse de penser la négociation entre le médecin et son patient, d’envisager la façon dont l’entourage peut prendre une décision avec ou à l’insu du patient, ou encore d’étudier les tensions qui peuvent exister au sein de l’équipe soignante elle-même. De la même manière, l’ensemble des lieux de prises en charge ainsi que leur spécificité sont explorés. »

Joséphine Eberhart, Revue française des affaires sociales, n°4, 2015

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes