Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le renseignement américain

entre secret et transparence, 1947-2013

Les révélations Snowden confirment qu’aux États-Unis le tiraillement entre impératifs du secret et exigences de transparence demeure vivace. Grâce aux révélations ponctuelles de ce genre et surtout à la mise à disposition régulière de fonds d’archives, il est possible de rendre compte de l’histoire du renseignement américain contemporain, jusqu’aux transformations qu’il a connues depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Avec le soutien de l’université de Rennes 2 - EA 1796 - ACE (Anglophonie : Communautés, Écritures).

2014

Gildas Le Voguer

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Des Amériques

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 216 p.

ISBN : 978-2-7535-3307-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Collecter – Le renseignement à l’heure du réalisme
  • Protéger – Renseignement technique et contre-espionnage
  • Transformer – Les opérations secrètes
  • Contrôler – Renseignement et transparence
  • Survivre – La communauté du renseignement après le 11 Septembre

Gildas Le Voguer est maître de conférences à l’université Rennes 2 et il consacre ses recherches aux aspects historiques et politiques du renseignement et de la politique étrangère des États-Unis. Il est également l’auteur de American Civilization - Texts and Context, paru aux PUR en 2012.

 

 

 

« Ecrire sur le renseignement américain n’est jamais chose aisée. La charge passionnelle d’un tel sujet, notamment dans la sphère médiatique européenne depuis les déclassifications non autorisées du site Wikileaks (2010), puis l’affaire Snowden (2013) ; contribue généralement à brouiller les analyses. Pourtant Gildas Le Voguer réussit à livrer un ouvrage grand public qui est aussi une étude sérieuse. »

ARBOIT Gérald, Revue Politique étrangère

 

« une étude fouillée bien menée et particulièrement riche en échos et en enseignements qui, notamment, informeront le lecteur sur les racines des problèmes auxquels font face le pouvoir politique et la communauté du renseignement américaine au 21e siècle. »

Damien Van Puyvelde, Politique américaine, n°25, 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 30 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes