Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Après l’apartheid

La protestation sociale en Afrique du Sud

Louée pour sa transition démocratique, l’Afrique du Sud connaît depuis la fin des années 1990 un cycle presque ininterrompu de protestation sociale. Mêlant entretiens, observations de moments protestataires et description du quotidien des plus pauvres, l’auteur souligne les contours d’un monde en soi, où se réfléchissent les transformations des élites survenues depuis les années Mandela, la mémoire de la lutte contre l’apartheid et la persistance de pratiques politiques propres aux quartiers populaires.

Publié avec le soutien de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et de l’Institut français d’Afrique du Sud.

2014

Jérôme Tournadre

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Res Publica

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 270 p.

ISBN : 978-2-7535-3348-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Le retour du « temps des manifestations » ?
  • « Des gens ordinaires »
  • « Nos droits sont à vendre »
  • « Nous, ce n’est pas pareil ! »
  • Les mouvements sociaux contre l’ANC ?
  • Un espace politique « intermédiaire » ?

Jérôme Tournadre est chercheur CNRS à l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS/Université Paris Ouest Nanterre/ENS Cachan). Il est également l’auteur de Au-delà de la gauche et de la droite, une troisième voie britannique ? (Dalloz, 2006).

 

« Jérôme Tournadre apporte une contribution originale – inédite en français – au vaste corpus sud-africain et anglophone d’ouvrages sur les mouvements sociaux après l’apartheid. Se détachant de travaux souvent militants et enthousiastes qui, de manière assez hâtive, ont qualifié de "nouveaux" mouvements sociaux des mobilisations collectives pourtant diverses, il interroge sous plusieurs angles – et c’est là une des forces de son livre – la dimension et la portée politiques des acteurs de ces mouvements. »

Raphaël Botiveau, Critique internationale, n°67, avril-juin 2015

 

« L’ouvrage de J. Tournadre est à saluer dans la mesure où il fournit une analyse approfondie, argumentée et perspicace d’un terrain, le champ protestataire en Afrique du Sud post-apartheid, peu étudié et discuté en France. Les carnets de terrain insérés au sein de l’ouvrage rendent le sujet particulièrement captivant et permettent aux lecteurs d’accompagner le chercheur dans sa recherche et d’accéder aux détails du terrain. »

Gülçin Erdi Lelandais, Revue française de politique, vol. 65, n°1, 2015

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 18 janvier 2019

Presses Universitaires de Rennes