Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Histoire de la haine

Une passion funeste, 1830-1930

La haine possède une histoire : ses expressions, ses modalités, ses logiques, ses objets et ses effets ne sont ni identiques ni immuables. Cet essai replace cette passion funeste dans son époque et cerne ses raisons évoquées par les contemporains. Si la haine est à sa manière une forme de rationalité permettant de se mouvoir dans l’univers social, elle est une « figure du pensable » et un ressort psychologique déterminant, donnant la possibilité de comprendre ce qui anime les individus et les sociétés.

Avec le soutien de l’université de Poitiers.

2014

Frédéric Chauvaud

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 336 p.

ISBN : 978-2-7535-3333-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 21,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Décrypter

  • Interroger
  • Penser

Rejeter

  • Femmes exécrées, femmes massacrées
  • L’Autre, cet « errant »

Expérimenter

  • Les haines entre soi
  • Le monde désassemblé

Instrumentaliser

  • Les haines froides
  • De la haine sainte à la haine nécessaire

Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Poitiers, responsable de l’axe « Sociétés conflictuelles » du Criham (EA : 4270), est un spécialiste de la violence, du corps brutalisé et de la Justice. Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié ou dirigé Boucs émissaires, têtes de Turcs et souffre-douleur (2012), Le droit de punir (2012), Clameur publique et émotions judiciaires (2014), Au voleur ! (2014).

 

« On aura compris que l’intérêt de ce beau livre, indépendamment de sa qualité littéraire et de l’originalité de son objet, est de proposer une clef interprétative aux grandes passions qui traversèrent le XIXe siècle. F. Chauvaud leur donne un sens et nourrit sa démonstration à l’aide de multiples évènements, pour certains déjà repérés par les historiens, mais associés à d’autres, ils entrent ici dans une synthèse inédite. »

André Rauch, Revue historique, n°674, 2015/2

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 17 septembre 2021

Presses Universitaires de Rennes