Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Chercheurs en Résistance

Pistes et outils à l’usage des historiens

Centré sur l’étude de la Résistance, cet ouvrage fait la part belle aux problèmes épistémologiques et méthodologiques que pose l’écriture de l’histoire : comment un objet de recherche se construit-il et se saisit-il ? Que faire lorsque la définition de ses contours se dérobe au fur et à mesure que l’enquête avance ? Comment composer avec l’abondance, l’absence ou le caractère parfois biaisé des sources ? Les auteurs ont mis au pot commun les écueils de la discipline, pour les discuter et mieux les appréhender.

Avec le soutien de l’Association des amis du musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, de la Fondation de la Résistance et de l’Institut universitaire de France.

2014

Julien Blanc et Cécile Vast (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 176 p.

ISBN : 978-2-7535-3249-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Une histoire toujours en chantier
  • Sources et écriture de l’histoire de la Résistance

Julien Blanc et Cécile Vast, docteurs en histoire, sont chercheurs associés au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes et membres du Centre d’histoire et de recherche sur la Résistance.

 

« Ce livre est de lecture agréable, il est riche d’interrogations constructives, éclaire de l’intérieur bien des points de l’histoire d’une période douloureuse du monde occidental. »

Josette Rivallain, Outre-mers, T. 102, n°384-385, 2014

 

« il convient de saluer cette démarche collective de la part de jeunes chercheurs qui, comme dans un passage de témoin, visent à (ré)interroger des méthodes de travail et d'études propres à une construction historiographique toujours en débat et dont l'objet, malgré le recul historique de 70 années, ne cesse d'être présent dans les mémoires. Par là même, Chercheurs en Résistance permet de mieux comprendre la dissociation essentielle entre enjeu mémoriel et démarche historienne. »

Damien Augias, Nonfiction, 13 avril 2015

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 24 juin 2016

Presses Universitaires de Rennes