Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les révoltes du papier timbré, 1675

Essai d’histoire événementielle

Dans cet essai d’histoire évènementielle, Gauthier Aubert retrace les causes et les étapes des révoltes « du papier timbré », de l’émeute antifiscale bordelaise aux Bonnets rouges et à l’embrasement du pays, pour finir au processus de sortie de crise. Grâce à l’utilisation d’archives peu connues jusqu’ici, l’auteur arrache cette rébellion à sa mémoire flamboyante et, loin des images trop simples, essaye de la replacer dans le contexte français et européen.

Avec le soutien du CERHIO.

2014

Gauthier Aubert

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Bretagne | Bretagne (histoire)

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 720 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3251-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 29,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Prologue – Peur du front intérieur et surveillance du territoire

Les émeutes de référence

  • Bordeaux de la révolte de l’étain à la sédition généralisée
  • Rennes à l’heure bordelaise

Du paroxysme rébellionnaire à l’inflexion répressionnaire

  • Le printemps incertain des villes bretonnes
  • La contre-offensive royale

L’été des fureurs

  • Les folles journées de Rennes
  • L’été des « Bonnets rouges »
  • Rennes et Bordeaux contre le papier timbré

L’automne botté

  • La campagne de Basse-Bretagne
  • Le duc de Chaulnes à Rennes (III) : une capitale décapitée
  • La Bretagne perdue et retrouvée

Bordeaux à l’heure rennaise ? Épilogue ­– Oubli impossible, histoire difficile

 

Gauthier Aubert est maître de conférences en histoire moderne à l’université Rennes 2 et membre du CERHIO (UMR CNRS 6258). Il a notamment publié avec Olivier Chaline Les Parlements de Louis XIV (PUR, 2010). Le présent ouvrage est issu de son dossier d’habilitation à diriger des recherches.

 

« Écartant les ravages du simplisme, Gauthier Aubert prend le risque de brouiller la signification de l’événement. Mais la vérité n’est-elle pas au prix de cette humilité sans tapage ? […] saluons ici l’élégance et l’allégresse du style qui contribuent à la réussite de ce grand récit évènementiel. »

Georges Guitton, Place Publique, numéro 30, juillet-août 2014

 

« Ce volume de 700 pages parvient à arracher cette crise de sa mémoire pour la replacer dans la réalité historique. Sa lecture agréable n’est à aucun moment pesante, reflet du talent de l’auteur qui lui permet de captiver ses lecteurs. »

Jean-Luc Noget, Société Archéologique et Historique d’Ille-et-Vilaine, Tome CXIX/1, 2015

 

« Loin des débats mémoriels qui parfois obscurcissent les faits qu’ils prétendent expliquer, G. Aubert a fait parler les archives vastes et variées dont on dispose aujourd’hui. Il dresse des révoltes de 1675 un tableau dont on ne pourra pas se passer désormais. »

Philippe Jarnoux, Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, t. XCIII, 2015

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 août 2016

Presses Universitaires de Rennes