Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Littératures québécoise et acadienne contemporaines

Au prisme de la ville

La ville est appréhendée ici comme un prisme à travers lequel des écritures (1950-2010) ont pu dire un programme littéraire, une (des) appartenance(s), un désir de recommencement. Occasion de cerner ce que pourrait représenter une « littérature urbaine » à partir du corpus choisi (Québec, Acadie), en lien avec les scansions d’une histoire au pluriel. S’esquisse aussi, notamment au contact des écrivains de la migrance, une chronotopologie fondée sur les possibilités de figurations du temps données par l’objet urbain lorsqu’il se textualise.

Avec le soutien de l’université de Poitiers (France) et celui des universités du Nouveau-Brunswick et de Moncton (Canada).

2014

Anne-Yvonne Julien (dir.). André Magord (collab.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature XXe siècle
Littérature | Littérature XXIe siècle

Collection : Plurial

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 530 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3289-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Montréal en diachronie
  • Pôles de valeurs en tension
  • Variations sur le lexique urbain
  • Migrances : la ville désancrée

Anne-Yvonne Julien, ancienne élève de l’ENS, est professeur de littérature française du XXe siècle à l’université de Poitiers. Elle s’intéresse à la transcription du rapport entre mémoire individuelle et mémoire collective dans la fiction ou l’autobiographie contemporaines, sur un corpus élargi aux littératures francophones (domaines Québec/Acadie ; Maghreb).

 

« Au prisme de la ville cerne toute la richesse qu’offre la ville comme sujet d’étude. »

Molleen Shilliday, Canadian Literature, n°223, hiver 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes