Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les Guise et leur paraître

L’ambition de ce livre est de plonger le lecteur dans la culture matérielle de la noblesse du XVIe siècle en prenant comme point d’observation la puissante maison de Guise. Que possédait une grande famille française de la Renaissance ? Quels enjeux sociaux, politiques, économiques sous-tendaient la consommation d’une maison ducale ? Comment les Guise se procuraient-ils les biens nécessaires pour tenir leur rang ? Qui définissait ce qui était digne d’appartenir à un duc et pair de France ? Derrière la splendeur des velours de Lucques et la finesse des tapisseries flamandes se laissent alors deviner les mécanismes de la domination sociale et les affres de sa reproduction dans la France de la Renaissance.

En coédition avec les Presses universitaires François-Rabelais.

Avec le soutien de l’université François-Rabelais.

2014

Marjorie Meiss-Even

filet

Domaine : Histoire | Histoire moderne

Collection : Renaissance

filet

Format : 21 x 28 cm
Nombre de pages : 348 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3258-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 35,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Daniel Roche

La culture matérielle des Guise

  • « Un aspect de vue de prince » : le corps noble et sa parure
  • À table avec les Guise
  • « Un chaisne parmy les autres arbres » : les ducs de Guise et leur suite
  • « Pour ne cognoistre gueres d’aultres plus belles maisons en ce royaulme ni plus santantes ung grand prince » : les châteaux et palais des Guise
  • La « mise en beauté du pouvoir » des Guise

La fabrique du paraître

  • Culture matérielle et « économie du pouvoir »
  • Les ruses du paraître
  • Géographie de l’approvisionnement ducal
  • La consommation ducale comme interaction sociale

 

Marjorie Meiss-Even, ancienne élève de l’ENS Lyon, agrégée d’histoire, est maîtresse de conférences à l’université de Lille 3 (Institut de recherches historiques du Septentrion, UMR CNRS 8529). Cet ouvrage est issu de sa thèse soutenue en 2010 au Centre d’études supérieures de la Renaissance (université François-Rabelais de Tours).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes