Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le cinéma-vérité

Films et controverses

Sans chercher à se positionner sur le contenu des polémiques, cet ouvrage retrace pour la première fois l’histoire du mouvement « cinéma-vérité » en s’intéressant aux films (contexte de production, tournages, innovations techniques) et aux discours (articles, débats, tables rondes) qui les ont précédés, accompagnés et traversés. Grâce à de nombreuses sources inédites, il met au jour un phénomène d’une importance méconnue dans l’histoire du cinéma en France.

Avec une préface de François Albera.

Avec le soutien du Fonds des publications et de la Fondation du 450e de l’université de Lausanne.

2014

Séverine Graff

filet

Domaines : Art | Cinéma
Art | Histoire de l'art

Collection : Le Spectaculaire Cinéma

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 540 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2911-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de François Albera

 

1960-1961 : Chronique d’un été, « expérience nouvelle de cinéma-vérité »

  • Edgar Morin, auteur d’un manifeste du « cinéma-vérité »
  • Dziga Vertov ou la construction d’un « prophète »
  • Tournage de Chronique d’un été
  • Montage et remontages
  • Discours publicitaire : Chronique d’un été devient « cinéma-vérité »
  • Chronique d’un été au miroir de la critique cinématographique

1962 : Le mythe de la technique légère

  • Le « cinéma-vérité » comme mouvement. État de la question
  • Mario Ruspoli : tournages en Lozère
  • La Drew Associates
  • Engouement de la critique pour le discours de l’effacement
  • Technique fantasmée et possibilités effectives des appareils
  • Le Service de la recherche : soutien institutionnel au « cinéma-vérité »

1963 : Critiques du discours de l’effacement et contre-modèles

  • 1963, année polémique
  • Les attaques contre le « cinéma-vérité »
  • Le « cinéma-spectacle » comme contre-modèle
  • Vers un « cinéma-vérité » engagé ? Le Joli Mai de Chris Marker
  • 1963 : conflits entre « cinéastes-vérité »

1964-1970 : Déclin du mouvement et naissance des premières histoires

  • Les controverses s’essoufflent, le « cinéma-vérité » périclite
  • La construction en France du « cinéma direct » canadien
  • Des tables rondes de l’UNESCO aux premières histoires du « cinéma direct »

Docteure ès lettres, Séverine Graff est maître-assistante à la section d’histoire et esthétique du cinéma de l’université de Lausanne. Elle a dirigé « Mario Ruspoli et le cinéma direct » pour la revue Décadrages et a publié plusieurs articles scientifiques sur l’histoire technique et discursive du « cinéma-vérité ».

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 02 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes