Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le savant dans les lettres

Cet ouvrage évoque un très large spectre de pratiques : écrivains frottés d’érudition, savants tentés par la littérature ou simplement poussés par un goût vif et empathique de la vulgarisation, érudits désireux de construire des passerelles entre le passé et le présent. Toutes ces évocations sont encadrées par les témoignages directs de deux grands érudits (Michel Zink et Paul Verhuyck) qui n’ont pas jugé indigne d’écrire eux-mêmes des romans.

2014

Valérie Cangemi, Alain Corbellari et Ursula Bähler (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature générale

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 286 p.

ISBN : 978-2-7535-2948-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Quand le professeur se fait écrivain
  • Facettes de la vulgarisation
  • La bre médiéviste des écrivains français
  • Fantasy et érudition
  • Le texte du théâtre

Valérie Cangemi enseigne la littérature française médiévale à l’université de Lausanne. Ses recherches portent sur la littérature arthurienne médiévale dans les corpus français et anglais, et plus particulièrement sur le personnage de la fée Morgane et de ses rapports avec l’éthique chevaleresque du monde arthurien.

Alain Corbellari est professeur de littérature française médiévale aux universités de Lausanne et de Neuchâtel. Auteur de Joseph Bédier écrivain et philologue (1997), de La Révolte des clercs (2005), de Guillaume d’Orange ou la naissance du héros médiéval (2011), il a travaillé sur la littérature médiévale, sa réception dans la modernité (en particulier dans la bande dessinée), l’histoire des études médiévales, Ernest Renan, Charles Albert Cingria et Romain Rolland.

Ursula Bähler est professeur de littérature française à l’université de Zurich. Ses recherches portent sur l’histoire de la philologie, notamment dans son rapport avec la société (philologie et nation, éthique de la philologie), ainsi que sur la littérature française du Moyen Âge au XXIe siècle dans une perspective de sémiotique discursive. Et est l’auteur notamment de Gaston Paris et la philologie romane, Genève, Droz, 2004.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 15 novembre 2019

Presses Universitaires de Rennes