Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’enseignement ménager en France

Sciences et techniques au féminin, 1880-1980

L’enseignement ménager, rangé aujourd’hui au rayon des disciplines scolaires disparues, reflète les bouleversements culturels, idéologiques, économiques, démographiques, politiques et scolaires de 1880 à 1980. La redécouverte de ses contenus, de leur sélection et leur organisation, de sa doctrine pédagogique, de sa mise en ordre pour les enseignements primaire et secondaire, agricole et technique, permet de saisir les enjeux et les conditions d’existence des propositions contemporaines prônant la préparation à la vie dans la scolarité de base.

Avec une préface de Rebecca Rogers.

Avec le soutien de l’université Paris Descartes (ATP Transmettre, apprendre, savoir) et de l’Association européenne pour l’éducation technologique (AEET).

2014

Joël Lebeaume

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences | Histoire des sciences et des techniques
Sciences humaines et sociales | Éducation

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 264 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2923-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Rebecca Rogers

 

Naissance et organisation d’un enseignement féminin

  • Découvrir les contenus de cette action éducative
  • Préceptes, maximes, recettes, secrets : la tradition au service de l’école de la République
  • De l’économie domestique à l’enseignement ménager : au tournant du nouveau siècle

L’éducation ménagère et les sciences domestiques

  • Pour l’éducation ménagère et des sciences impliquées dans l’Après Grande Guerre
  • L’obligation de l’éducation ménagère des jeunes filles à la veille et dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale

L’enseignement ménager mis en ordre

  • Diversité des positionnements dans le technique, le primaire et le secondaire à la Libération
  • L’éducation ménagère et l’enseignement postscolaire ménager de l’enseignement primaire
  • Les travaux manuels éducatifs et l’enseignement ménager de l’enseignement secondaire

Apogée et déclin de l’enseignement ménager

  • L’apogée de l’enseignement ménager au cœur des années 1950
  • Le déclin et la réorientation de l’enseignement ménager dans la modernité des sixties
  • Le sursis puis la disparition d’une époque et d’une action éducative au milieu des années 1970

Joël Lebeaume, professeur en sciences de l’éducation et didacticien à l’université Paris-Descartes est spécialiste de l’éducation scientifique et technologique (laboratoire EDA).

 

« Joël Lebeaume nous retrace l’histoire passionnante de la création et de la scolarisation progressive de cet enseignement ménager et de ses enseignantes et, grâce à la richesse de la documentation mobilisée, il nous montre comment elle évolue avec la conjoncture politique et économique. »

Nicole Mosconi, Travail, genre et sociétés, n°34, novembre 2015

 

« Ce livre, sans aucun doute, offre une réflexion passionnante sur un enseignement trop longtemps méconnu. »

Sandrine Roll, Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°41, 2015

 

 

« [L’auteur] aborde ce sujet d’une manière originale, distincte des approches historiques ou sociologiques qu’a déjà suscitées cet enseignement, en explorant les manuels et circulaires officielles, et en s’intéressant à plusieurs figures féminines fers de lance de cet enseignement. Il propose également un riche cahier de photographies qui illustrent efficacement le texte et les différents propos qu’il rapporte. En abordant la question de l’éducation ménagère, c’est aussi l’éducation et la position sociale des femmes qu’évoque J. Lebeaume. Il le fait avec passion, d’une plume alerte et sur un ton toujours vif. »

Fabienne Maillard, Revue française de pédagogie, n°188, juillet-août-septembre 2014

 

« l’un des mérites de l’étude de Joël Lebeaume est de démontrer que la réalité était bien plus complexe et qu’à côté de cet aspect moralisateur, l’enseignement ménager fonctionnait aussi, plus ou moins officiellement selon l’époque, comme une voie de professionnalisation féminine. »

Gérard Bodé, Le Mouvement social, n°253, 2015/4

 

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes