Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La monstrance eucharistique (XIIIe-XVIe siècle)

En menant une réflexion sur l’ensemble du territoire de la Chrétienté occidentale, cet ouvrage aborde – sous plusieurs angles d’approche – l’émergence, le développement et la place de l’ostensoir dans la société médiévale et du début de la Renaissance. Malgré un rôle incontournable au bas Moyen Âge, la monstrance eucharistique n’avait jusqu’à présent jamais fait l’objet d’une étude de synthèse.

Avec une préface de Jean-Pierre Caillet.

Avec le soutien de l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense et de l’université de Nantes.

2014

Frédéric Tixier

filet

Domaines : Art | Histoire de l'art
Histoire | Histoire religieuse

Collection : Art et Société

filet

Format : 17,5 x 25 cm
Nombre de pages : 368 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2720-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Jean-Pierre Caillet

 

La genèse d’un nouvel objet liturgique

  • Les facteurs religieux de l’apparition de la monstrance eucharistique
  • Influences de pratiques cultuelles antérieures
  • Conclusion-synthèse de la première partie

Typologie et ornementation du « Porte-Dieu »

  • Les diverses typologies d’une même pièce liturgique
  • Un décor souvent lié à la fonction de l’objet eucharistique
  • Conclusion-synthèse de la deuxième partie

Des usages de la monstrance eucharistique de la seconde moitié du XIIIe siècle au contexte de la Contre-Réforme (début du XVIIe siècle)

  • Une fonction-clé : voir et adorer le corps du Christ
  • L’ostensoir : un outil de propagande de la Contre-Réforme
  • La monstrance eucharistique et le monde laïc
  • Conclusion-synthèse de la troisième partie

Après avoir collaboré au projet Carnotensia : manuscrits sinistrés de la bibliothèque de Chartres à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS-Paris), Frédéric Tixier est actuellement maître de conférences en histoire de l’art du Moyen Âge à l’université de Lorraine (Nancy, CRULH, EA 3945). En parallèle, il enseigne à l’École du Louvre. Ses recherches portent sur le domaine des arts somptuaires du Moyen Âge et du début de la Renaissance, le décor des manuscrits romans et l’histoire des collections d’art médiéval aux XIXe et XXe siècles.

 

« Cet ouvrage synthétique, richement illustré et très bien documenté, constituera, à n’en pas douter, par son approche historique articulée à l’analyse matérielle de l’objet ostensoir, un outil indispensable pour l’étude des ustensiles liturgiques dans les derniers siècles du Moyen Âge et à la Renaissance. »

Christine Descatoire, Bulletin monumental, 2015/4

 

« En mettant en évidence l'importance de l'ostensoir ou monstrance eucharistique dans l'Occident chrétien entre le milieu du XIIIe et le XVIe siècle, Tixier comble non seulement un vide historiographique mais, de plus, il fournit un modèle méthodologique en croisant apports de l'histoire des arts et données historiques. En effet, il n'existait aucune synthèse d'histoire de l'art embrassant à la fois une période aussi large mais aussi un espace d'analyse aussi vaste sur cet objet religieux pourtant majeur de l'histoire catholique. »

Anne-Laure Méril-Bellini delle Stelle, Sehepunkte, 2014

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 27 janvier 2021

Presses Universitaires de Rennes