Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Des fruits et des hommes

L'arboriculture fruitière en Île-de-France (vers 1600-vers 1800)

Dans les deux derniers siècles de l'Ancien Régime, les campagnes parisiennes connaissent un fort développement des cultures fruitières scellant la renommée des cerises de Montmorency, des pêches de Montreuil et autres figues d'Argenteuil. Cet essor naît de la rencontre entre une demande urbaine traditionnelle et une paysannerie marchande parisienne dynamique ayant l'aptitude pour y répondre. Les cultures fruitières deviennent un puissant vecteur de rencontres sociales et d'échanges entre la ville, la cour et le village.

2003

Florent Quellier

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire rurale

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 470 p.

ISBN : 2-86847-790-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes