Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les mondes de la communication publique

Légitimation et fabrique symbolique du politique

Ce que le politique fait à la communication et ce que la communication fait au politique : cet ouvrage interroge le travail de légitimation des décisions politiques sous l’angle de la « communication publique ». Il en ressort que la compréhension de ce travail ne peut désormais faire l’économie d’une approche attentive à la sociologie des acteurs et à l’analyse des pratiques discursives ou sémiotiques, tant les manières de faire des acteurs sont indissociables des discours qui les fondent.

Avec le soutien de l’université Paris-Est.

2014

Philipp Aldrin, Nicolas Hubé, Caroline Ollivier-Yaniv et Jean-Michel Utard (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Politique
Sciences humaines et sociales | Information-Communication

Collection : Res Publica

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 190 p.

ISBN : 978-2-7535-2889-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Les impensés de la « communication publique ». Généalogies paradoxales d’une catégorie consensuelle
  • La fabrication de la « communication publique ». Co-production de la symbolique politique : entre disciplinarisation et raréfaction

Philippe Aldrin est professeur de science politique à l’IEP d’Aix, Nicolas Hubé est maître de conférences en science politique à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Caroline Ollivier-Yaniv est professeure de sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-Est-Créteil, Jean-Michel Utard est professeur émérite de sciences de l’information et de la communication à l’université de Strasbourg.

 

« La plupart des études sur la communication publique constitue des analyses ponctuelles, le plus souvent adossées à une démarche politique particulière. C’est pourquoi, on parle volontiers de « communication politique ». Aborder cette communication de manière plus vaste et moins suspicieuse, à travers les termes de « communication publique », relève d’une certaine ambition. Celle de lui donner une forme et un contenu qui dépassent la simple stratégie politique et s’inscrit dans le panorama institutionnel de notre démocratie. C’est la volonté de l’ouvrage collectif Les mondes de la communication publique. »

DESAIX Jean-Frédéric, Non fiction, 14 septembre 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 02 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes